Marie-Christine Rousset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Christine Rousset
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie-Christine Rousset en 2020.
Nom de naissance Marie-Christine Lagarde
Naissance (62 ans)
Rabat (Maroc)
Domicile France
Nationalité Drapeau de France Française
Domaines Informatique
Diplôme Université Paris-Sud
Formation École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses
Université Paris-Sud
Directrice de thèse Marie-Odile Cordier
Distinctions Best Paper Award, AAAI (1996)
Chevalier de l'Ordre national du Mérite (2011)
Site lig-membres.imag.fr/rousset

Marie-Christine Rousset, née le à Rabat (Maroc), est une informaticienne française. Elle est professeure d’informatique à l’université Joseph Fourier à Grenoble[1], et membre senior de l’Institut universitaire de France (IUF) depuis 2011. Elle travaille dans le groupe SLIDE du laboratoire d'informatique de Grenoble (LIG), dans les domaines de la représentation des connaissances, de la recherche de motifs, et du Web sémantique[2].

Marie-Christine Rousset est membre d’honneur de l’Association française pour l'intelligence artificielle (AFIA) depuis 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Christine Rousset est née le [3] à Rabat (Maroc)[4]. Elle étudie à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, où elle obtient un diplôme en mathématiques en 1977 puis une agrégation en 1980[5],[6]. Elle se reconvertit ensuite à l’informatique avec un DEA puis une thèse de troisième cycle en 1983 à l’université Paris-Sud[6]. Elle y soutient sa thèse de doctorat sous la direction de Marie-Odile Cordier en 1988[7].

Marie-Christine Rousset est nommée membre junior de l’Institut Universitaire de France de 1997[8] à 2002, puis membre senior le [9], renouvelée en 2016. Elle est également nommée membre de l’European Association for Artificial Intelligence (EurAI) et membre d’honneur de l’Association française pour l'intelligence artificielle (AFIA) en 2005[10],[11]. En , elle est nommée membre de la section 7 du Comité National de la Recherche Scientifique[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Marc Ayel et Marie-Christine Rousset, La cohérence dans les bases de connaissances, , 106 pages
  • Yolaine Bourda, Nicolas Graner et Marie-Christine Rousset, Introduction à l'informatique théorique, Eyrolles, , 214 p. (ISBN 978-2-212-01642-0), 214 pages
  • (en) Alon Y. Levy et Marie-Christine Rousset, « Verification of Knowledge Bases Based on Containment Checking », Artificial Intelligence, vol. 101,‎ , p. 227-250 (DOI 10.1016/S0004-3702(98)00021-6)
  • (en) Rémi Tournaire, Jean-Marc Petit, Marie-Christine Rousset et Alexandre Termier, « Discovery of probabilistic mappings between taxonomies: principles and experiments », Journal on data semantics, vol. 15,‎ , p. 66-101 (ISBN 978-3-642-22629-8)
  • (en) Marie-Christine Rousset, Serge Abiteboul, Ioana Manolescu, Philippe Rigaux et Pierre Senellart, Web Data Management, Cambridge University Press,

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christine Lagoutte, « Brigitte Plateau, ingénieur en chef », Le Figaro, no 21666,‎ , p. 40
  2. (en) « Marie-Christine Rousset - Reasoning on Data: Challenges and Applications », sur liglab.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  3. « Notice de personne "Rousset, Marie-Christine (1958-....)" », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le 17 novembre 2018)
  4. « Biographie Marie-Christine Rousset Universitaire », sur whoswho.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  5. (en) « Marie-Christine Rousset » [PDF], sur college-de-france.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  6. a et b « Marie-Christine Rousset : « Enrichir et relier les données pour mieux les interroger » », sur cnrs.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  7. « Marie-Christine Rousset , Sur la cohérence et la validation des bases de connaissances : le système COVADIS. », sur theses.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  8. « Arrêté du 25 juin 1997 portant nomination de membres seniors et juniors de l'Institut universitaire de France », Journal officiel du 16 juillet 1997 (consulté le 17 novembre 2018)
  9. a et b « Marie-Christine Rousset : "Extraire et raisonner sur les données du web" », sur cnrs.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  10. Bulletin de l’AFIA (no 72), (lire en ligne [PDF]), p. 2
  11. « Fellows », sur eurai.org (consulté le 17 novembre 2018)
  12. (en) « AAAI–96 Best Paper Awards » [PDF], sur aaai.org (consulté le 17 novembre 2018)
  13. « Marie-Christine Rousset, Chevalier de l’ordre national du Mérite » (version du 1 octobre 2011 sur l'Internet Archive)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]