Marie-Antoinette de Hohenzollern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie-Antoinette de Hohenzollern
Biographie
Titulature Princesse de Hohenzollern
Dynastie Maison de Hohenzollern-Sigmaringen
Nom de naissance Marie Antoinette Wilhelmine Auguste Viktoria prinzessin von Hohenzollern
Naissance
Potsdam
Décès (à 68 ans)
Bolzano
Père Charles-Antoine de Hohenzollern
Mère Joséphine de Belgique
Conjoint Egon, baron von Eyrl und zu Waldgries
Enfants Veronika
Stephanie
Élisabeth
Carl Josef
Religion catholicisme romain

La princesse Marie-Antoinette de Hohenzollern (en allemand, Marie Antoinette Prinzessin von Hohenzollern), née le à Potsdam[1], et morte le à Bolzano [1], seconde fille de Charles-Antoine de Hohenzollern et de Joséphine de Belgique est un membre de la famille princière de Hohenzollern-Sigmaringen. La princesse Marie-Antoinette est – en ligne maternelle – la petite-fille de Philippe de Flandre et de Marie de Hohenzollern-Sigmaringen.

Biographie et descendance[modifier | modifier le code]

Marie-Antoinette de Hohenzollern épouse à Überlingen le Egon, baron von Eyrl und zu Waldgries (1892-1981). Quatre enfants sont issus de cette union [2] :

  • Veronika von Eyrl und zu Waldgries (1926-1942), célibataire.
  • Stephanie von Eyrl und zu Waldgries (1930-1998), épouse Josef von Zallinger-Stillendorf, dont postérité.
  • Elisabeth von Eyrl und zu Waldgries (1932), épouse Bernhard von Hohenbühel, dont postérité.
  • Carl Josef von Eyrl und zu Waldgries (1935), épouse Isabelle Ceschi a Santa Croce, dont postérité.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, tome V Hohenzollern, Waldeck, p.257
  2. Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, tome I.1 Tafel 124, Frankfurt-sur-le-Main, 1998