Marie-Amable Petiteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Amable Petiteau
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Enfant
Jeanne Amable de la Ferrandière (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Marie-Amable Petiteau, dite Madame de La Ferandière, née en 1736 à Tours et morte le à Poitiers, est une poétesse et fabuliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1736 à Tours, Marie-Amable Petiteau écrit son premier poème pour sa fille Jeanne-Amable de la Ferrandière, alors âgée de dix ans. Il est publié dans le Mercure de France[1].

Elle publie ensuite des fables dans le Mercure de France, le Journal des Dames et dans l’Almanach des Muses[1]. Elle les réunit, ainsi que des poèmes et des romances mises en musique par sa fille, dans une édition publiée en 1806 chez Colnet, Debray et Lenormand. Une seconde édition est publiée chez Janet et Cotelle en 1816, l'année de sa mort[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marie-Amable Petiteau épouse Louis-Antoine Rousseau de la Férandière, capitaine au régiment de Champagne, en 1756[3].

Leur fille Jeanne-Amable devient comtesse de Caumont en épousant Armand Henri Hercule de Caumont d'Adde (1743-1794)[4] le 16 août 1779 à Saint-Hilaire de Poitiers ; elle meurt le 13 novembre 1840 au couvent de Grandchamp à Versailles[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Romance de Paul et Virginie, Paris, Didot jeune, 1789, lire en ligne sur Gallica.
  • Œuvres de Madame de La Fer[andière], première partie : Fables, seconde partie : Poésies fugitives, troisième partie : Romances et chansons de Mme de La Fer[andière], Paris, Colnet, Debray et Lenormand, 1806, 3 parties en 1 vol. (lire en ligne).
  • Œuvres de Madame la Marquise de La F[erandière], deuxième édition augmentée de plusieurs fables, romances et pièces fugitives, Paris, Janet et Cotelle, 1816, 2 vol. (lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martine Bobin, « Marie-Amable Petiteau », sur SIEFAR, Dictionnaire des Femmes de l'ancienne France, (consulté le 1er décembre 2020)
  2. « 9 E 229/161 - Décès - 1816 Archives départementales des Deux-Sèvres et de la Vienne », sur Archives départementales des Deux-Sèvres et de la Vienne (consulté le 1er décembre 2020), p. 78
  3. Louis Marie Prudhomme, Biographie universelle et historique des femmes célèbres mortes ou vivantes, Lebigre, (lire en ligne)
  4. « Généalogie de Armand Henri Hercule DE CAUMONT D'ADDE », sur Geneanet (consulté le 1er décembre 2020)
  5. Sociétés des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc et Commercy, « Bulletin mensuel des sociétés des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc et Commercy », sur Gallica, (consulté le 1er décembre 2020), p. 232 (Lieutenant-Colonel Chavanne, « Les de Caumont-Dadde »)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :