Maria Fiodorovna Nagaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maria Fiodorovna Nagaïa
Prédécesseur Maria Dolgoroukaïa
Successeur Irina Godounova
Biographie
Décès vers 1610
Moscou
Conjoint Ivan IV de Russie
Enfants Dimitri Ivanovitch
L'impératrice Marfa démasque le Faux Dimitri, Musée historique d'État
Lithographie coloriée d'après une esquisse de V. Babouchkine, milieu du XIXe s.

Maria Fiodorovna Nagaïa (en russe : Мария Фёдоровна Нагая), décédée vers 1610 est une tsarine russe, huitième et dernière épouse (non canonique) d'Ivan IV dit le Terrible.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria est la fille de Fiodor Fiodorovitch Nagoï. Elle épouse Ivan IV en 1581 et donne naissance un an plus tard à leur fils Dimitri. Comme l'Église orthodoxe n'autorise que quatre mariages, son mariage n'est pas reconnu comme légitime, ce qui rend la naissance de l'enfant illégale.

Après le décès d'Ivan en 1584, Maria, ses frères et son fils Dimitri sont envoyés en exil à Ouglitch par Boris Godounov, où elle vivra jusqu'à la mort mystérieuse du tsarévitch Dimitri en 1591. Maria et sa famille sont accusés de « négligence criminelle » et, en conséquence, elle doit se faire nonne dans un monastère sous le nom de Marfa (Martha), tandis que ses frères sont incarcérés. En 1605, après l'arrivée du Faux Dimitri à Moscou, Maria Nagaïa est obligée de le reconnaître comme étant son fils et peut revenir à Moscou. Les autres membres de sa famille sont libérés et réintégrés dans leurs rangs. Après la mort de l'usurpateur Dimitri II en 1606, Maria Nagaïa le renie. Elle meurt à Moscou en 1608, 1610 ou 1612, selon les sources.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :