Marcelle Tiard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcelle Tiard
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Marcelle Tiard ( - ) est une espérantiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcelle Tiard nait le à Paris[1].

Elle apprend l’espéranto en [1] avant de l’enseigner aux aveugles[2]. Elle est connue de l’Adresaro de Zamenhof sous le numéro 11420.

Marcelle Tiard avec le groupe d’Alger en 1913.

Elle préside le groupe espérantiste de Nice et la Fédération de Provence[3].

Elle fonde et préside le groupe espérantiste d’Alger[4],[5].

En , alors à Budapest à l’occasion du congrès mondial d'espéranto, elle cofonde l’Union des femmes espérantistes (eo)qui a pour but de « sensibiliser à l’espéranto les ligues féminines, féministes et pacifistes »[6], union dont elle est présidente un certain temps[2] et à laquelle elle apporte aides morale et financière[7].

Marcelle Tiard décède le à Paris[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Enciklopedio de Esperanto », sur www.eventoj.hu (consulté le )
  2. a et b « (FR) — Portraits de femmes sans frontières », sur ipernity (consulté le )
  3. « # (EO+FR) Twitter-agado por la Internacia Virina Tago 2012 (unua sekcio) », sur ipernity (consulté le )
  4. « Annales africaines : revue hebdomadaire de l'Afrique du Nord », sur Gallica, (consulté le )
  5. Idée française à l'étranger (France) Auteur du texte, « Bulletin de l'Idée française à l'étranger », sur Gallica, (consulté le )
  6. « Femmes sans frontières », sur AgoraVox, (consulté le )
  7. « Enciklopedio de Esperanto - ökény Lajos, Bleier V, Ŝirjaev Ivan - страница 31 - чтение книги бесплатно », sur nemaloknig.net (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :