Marc Lassus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lassus.

Marc Lassus (né en 1938 dans le Béarn) est un ingénieur et plastronicien provenant de la première promotion de l'INSA Lyon. C'est l'un des artisans de l'industrialisation de la carte à puce. Il est également le fondateur et dirigeant de la société Gemplus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1938 dans le Béarn[1], Marc Lassus fait ses études à l'INSA Lyon et passe son doctorat en 1967. Il est recruté par Motorola à Toulouse, et se forme aux États-Unis où il séjourne trois ans. De retour en France, il est nommé directeur d'une unité de fabrication de circuits intégrés, et en 1979 il produit les premiers prototypes de carte à puce. Il travaille pour Matra puis Thomson, qui ne souhaite pas investir dans ce secteur. Marc Lassus avec une équipe d'ingénieurs fonde alors Gemplus[2],[3], qui devient n°1 mondial des cartes à puce. Il quitte la présidence de Gemplus en 1997[4]. Il décide de déménager à Londres et cède son siège à Daniel Le Gall[5],[6]. Il a été condamné en 2004 à rembourser 72 millions d'euros à son ancienne société[7].En novembre 2019, Marc LASSUS a publié un livre autobiographique intitulé « La puce et le Morpion »[8] . Il y révèle pour la toute première fois comment Gemplus, la société qu’il a créée et qui comptaient alors déjà plus de deux milliards d’utilisateurs dans le monde, a subi un raid orchestré par les services Américains.

Notes et références[modifier | modifier le code]