Marc-Louis Ropivia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc-Louis Ropivia
Description de cette image, également commentée ci-après

Marc-Louis Ropivia
(Festival international de géographie, 2012)

Naissance
Port-Gentil
Nationalité Gabonaise
Pays de résidence Gabon
Diplôme
B.Sc., M.A., Ph.D. Géosciences politiques
Profession
Géographe
Activité principale
Professeur titulaire à l'Université Omar-Bongo
Autres activités
Ancien ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

Marc-Louis Ropivia, né en 1951 à Port-Gentil, est un géographe, universitaire et homme politique gabonais. Ancien ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. En 1993, il fonde le Centre d'études et de recherches en géosciences politiques et prospective de l’Afrique subsaharienne (CERGEP)[1]. Il est depuis 2004 professeur titulaire au département de géographie de l'Université Omar-Bongo à Libreville. Il est depuis mars 2013, Recteur de l'Université Omar Bongo[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études supérieures[modifier | modifier le code]

De 1970 à 1972 il entreprend ses études supérieures à l'Université Nationale du Gabon au département d'histoire-géographie. A ce titre il appartient à la première promotion des étudiants fondateurs de ce qui va devenir l'Université Omar Bongo en 1978. Survient alors dans son parcours une éclipse universitaire de 1972 à 1975, période au cours de laquelle il est détenu comme prisonnier politique au coté d'un certain nombre d'acteurs comme Me Agondjo Okawe Pierre-Louis, Joseph Rénjambé Issani, Bernard Ondo Nzé, Anselme Nzoghe, Aganga Akèlagelo, etc. à la prison centrale de Libreville. Au sortir de cette épreuve, il entame au canada de 1976 à 1978 des études de géographie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) couronné par un diplôme de Baccalauréat ès Science (B.sc.). En 1979 il entre à l'Université Laval de Québec où il obtient en 1982 une Maîtrise ès Art (M.A.) en Géographie Politique. Et c'est dans cette même université qu'il décroche en 1985 son doctorat (Ph.D) en géopolitique et géostratégie.

Fonctions exercées[modifier | modifier le code]

De retour au Gabon en 1986, il entame une carrière d'enseignant permanent au département de géographie de l'Université Omar Bongo qui le conduit aux grades de Maître-Assistant (1989), Maître de Conférences (1996) et Professeur Titulaire (2004). Il devient par la suite, à la faveur de la Conférence Nationale, Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, chargé de l’Artisanat de mai à décembre 1990 puis Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de décembre 1990 à juin 1991 et enfin Secrétaire Général du Gouvernement de septembre 1991 à décembre 1992. En 1999, il devient Président de l’Association des Géographes gabonais, de 2000 à 2013 premier Président de la Fédération Gabonaise du Sport Universitaire (FEGASU), en 2001 il est Membre du bureau exécutif de la sous-commission géographie politique de l’Union Géographique Internationale (UGI).Par ailleurs, du 21 au 23 octobre 2014, il préside le Comité des Experts de la 31e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES. Du 18 au 20 février 2015, à Ouagadougou (Burkina Faso), il dirige en qualité de Président intérimaire le 4e Comité Consultatif Général (CCG) extraordinaire du CAMES et enfin, le 08 décembre 2016, à Douala (Cameroun), il participe à la réunion constitutive du Réseau des Etablissements d’Enseignement Supérieur et Institutions de Recherche d’Afrique Centrale (REESIRAC) dont il est élu 1er Président. En outre il à siégé de 2013 à 2017 à titre de Vice-Président à l’Association des Universités africaines (AUA/AAU).

Expertise et consultance[modifier | modifier le code]

A de nombreuses reprises, son expertise est sollicitée en qualité de consultant à la Coalition Mondiale pour l’Afrique (Washington DC) , au PNUD dans le cadre de l'exercice de planification stratégique à long terme (Gabon 2025).

Sélection de travaux[modifier | modifier le code]

Travaux académiques[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Les capitales politiques des Etats anciennement colonisés et les fondements actuels de leur relocalisation -Mémoire de Baccalauréat
  • 1981 : Les capitales politiques des Etats anciennement colonisés d’Afrique et les fondements actuels de leur relocalisation - Thèse de Maitrise ès Arts (M. A.)
  • 1985 : La géopolitique africaine et le fédéralisme nucléaire : critique et reformulation des fondements conceptuels et géographiques des organisations africaines, Université Laval (Québec) École des gradués, 1985, 530 p. (thèse de doctorat), Université Panthéon-Sorbonne (Paris)

Publications[modifier | modifier le code]

Géographie historique[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Les fang dans les grands lacs et la vallée du Nil, esquisse d’une géographie historique à partir du Mvett, Présence Africaine, n° 120, pp. 46-58.
  • 1983 : Migrations Bantu et tradition orale des fang : interprétation critique, Le Mois en Afrique, vol.18, n°211-212, pp. 121-132.
  • 1984 : L’âge des métaux chez les fang anciens, relations avec la l’histoire générale et la chronologie absolue, Le Mois en Afrique, vol.20, n°223-224, pp.152-163.
  • 1985 : Mvett et bantuistique : la métallurgie du cuivre comme critère de bantuité et son incidence sur les hypothèses migratoires connues, Actes du colloque du CICIBA, 1- 6 avril 1985 à Libreville, Paris, l’harmattan, 1988.

Géographie et géosciences politiques[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]
  • 1986 : « Géopolitique et géostratégie : L’Afrique noire et l’avènement de l’impérialisme tropical gondwanien », in Cahiers de géographie du Québec, vol. 30, no 79, 1986, p. 5-19 (texte intégral en ligne [3])
  • 1991 :
    • a – Un don de l’Ogooué, Notre librairie (spécial littérature gabonaise), n°105, pp. 10-12.
    • b – Géopolitique et francophonie, Afrique 2000 (Revue africaine de politique internationale), n°6, pp. 13-31.
  • 1993 : L’Afrique centrale ou l’identité perdue : la fiction spatiale de l’intégration, L’intégration régionale en Afrique centrale : une mise en perspective, Actes de la Table ronde, Libreville, CERGEP, UOB, 1993, pp.18- 21.
  • 1994 : Origine et conséquences des géographies électorale et administrative au XVIIIème siècle, Les Annales de l’UOB, n°8 (série géographie), Octobre 1994, pp.37-42.
  • 1995 :
    • a – « Géopolitique du développement, de la coopération et visions du monde au XXIe siècle », in Cahiers de géographie du Québec, vol. 39, no 107, 1995, p. 337-347 (texte intégral en ligne [4])
    • b – « Problématique culturelle et développement en Afrique noire : esquisse d’un renouveau théorique », in Cahiers de géographie du Québec, vol. 39, no 108, 1995, p. 401-416 (texte intégral en ligne [5])
  • 1997 : Manuel d’épistémologie de la science géographique, Libreville, CERGEP/Editions Udégiennes .
  • 1998 : Institutions déliquescentes et espace éclaté : quelle intégration régionale en Afrique centrale ? , Régionalisation, Mondialisation et Fragmentation en Afrique subsaharienne, Paris, Karthala, 1998.
  • 1999 : Les contradictions du processus d’intégration en Afrique occidentale et centrale : une étude comparée, Enjeux, Bulletin d’analyses géopolitiques pour l’Afrique centrale (FPAE), n°1, oct.- déc.
  • 2001 : L’Afrique centrale embrasée : pour une géopolitique de pacification régionale, La prévention des conflits en Afrique centrale : prévention pour une culture de la paix, Paul Ango Ela (éd.), Paris, Karthala, pp.143-158.
  • 2002 :
    • a- Revisitons les exonymes portugais : éléments de plausibilité pour une relecture de l’historiographie des côtes du Gabon, Le Gabon et le monde ibérique, Actes du colloque international, Libreville, Edicera (Les éditions du CERAFIA), Mai 2002, pp.13-26.
    • b- Géographie et politique en Afrique au 21e siècle, concepts opératoires et stratégies d’insertion dans l’espace mondial, Stratégique, N° 80, ISC, 2002, pp.13-35.
    • c- Stratégistes civils et stratèges militaires gabonais au 20e siècle : quelle complémentarité en contexte démocratique ? Stratégique, N° 80, ISC, 2002, pp.165-190.
    • d-Les géographes africains et la géographie politique : mythe et difficultés d’appropriation, Annales de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines, N° 7, Septembre 2002, Université d’Abomey-Calavi, pp. 219-235.
  • 2003 : Les forces de sécurité gabonaises et l’enjeu maritime en Afrique centre-atlantique : pour une reconversion des doctrines stratégique et opérationnelle, Ibogha, Revue du LASCIDYL, Libreville, N° 7, Novembre 2003, pp. 7-25.
  • 2004 : La géostratégie des firmes pharmaceutiques face aux défis sanitaires de la zone intertropicale à l’aube du XXIe siècle, LIENS, Nouvelle série, Revue Internationale Francophone, Dakar, N° 6, Janvier 2004, pp.205-220.
  • 2004 : Perspectives de développement, Atlas du Gabon, Paris, Les Editions Jeune Afrique, pp. 56-57.
  • 2007 : Les Noirs en France : géopolitique concomitante d’une amnésie de l’histoire et d’une nécessité de positionnement affirmatif, Mwayila Tshiyembe et Robert Wazi (sous la dir), L’avenir de la question noire en France, enjeux et Perspectives, Paris, l’Harmattan, 2007, pp. 21-36.
  • 2010 : Criminalité et activités illicites dans le Golfe de Guinée, interprétation critique et Typologie, Joseph Vincent Ntuda Ebode (sous la coord. sc.), Terrorisme et piraterie de nouveaux défis sécuritaires en Afrique centrale, Yaoundé, Friedrich Ebert Stiftung/CREPS/Presses Universitaires d’Afrique, pp. 221-234.
  • 2010-2011 : Gabon-Cameroun, cinquante ans d’amitié et de malentendus : comment fonder une communauté de destin pour l’avenir, Annales de l’Université Toulouse 1 Capitole, Tome LII, pp.151-162.
  • 2011 : Gabon-Guinée Equatoriale, les défis d’une gestion concertée des ressources pétrolières off shore, Joseph Vincent Ntuda Ebode (sous la dir. ), La gestion coopérative des ressources transfrontalières en Afrique centrale : quelques leçons pour l’intégration régionale, Yaoundé, Friedrich Ebert Stiftung/CREPS, Editions Clé, pp. 111-119.
  • 2012 : La Guinée Equatoriale : une singularité contributive à l’effort d’intégration régionale en Afrique centrale et à l’ouverture de l’Afrique centrale au monde, Dieudonné Meyo-Me-Nkoghe et Mbol Nang (dir.), Langage et intégration, la Guinée Equatoriale dans la zone CEMAC, ENS/Monde global éditions nouvelles, pp. 15-19.
Ouvrages[modifier | modifier le code]
  • 1979 : Les Capitales politiques des états anciennement colonisés et les fondements actuels de leur relocalisation : le cas du Gabon Université du Québec, Laboratoire de géographie régionale, Chicoutimi, 1979, 90 p.
  • 1994 : Géopolitique de l'intégration en Afrique noire : travaux du Centre d'études et de recherches en géopolitique et prospective (CERGEP), L'Harmattan, Paris, 1994, 236 p. (ISBN 2-7384-1957-7)
  • 1995 : Atlas de la formation territoriale du Gabon : frontières et unités administratives des origines à nos jours (en collab. avec Jules Djéki) , Libreville, CERGEP/ ACCT, 63 p.
  • 2001 : Quatre études sur le Mvett, CERGEP, Libreville, 2001
  • 2007 : Batailles navales précoloniales en Afrique : géopolitique du Buganda et du Manyema au XIXe siècle, Institut de Stratégie comparée, Economica, Paris, 2007, 114 p. (ISBN 978-2-7178-5414-5)
  • 2007 : L'Afrique et le Gabon au XXIe siècle : révolution développementaliste ou développement du sous-développement, Mare & Martin, Paris, 2007, 350 p. (ISBN 978-2-84934-047-9)
  • 2007 : Manuel d'épistémologie de la géographie : écocide et déterminisme anthropique, L'Harmattan, Paris, 2007, 138 p. (ISBN 978-2-296-04678-8)
  • 2013 : Paul-Marie INDJENDJET GONDJOUT Un pionnier dans la construction du Gabon contemporain, Libreville, Les Editions du CENAREST, 2013, 178 p.
  • 2015 : Enseignement supérieur et développement durable et responsable, perception d’un universitaire de la zone intertropicale, Paris, Editions des Archives Contemporaines, 2015, 23 p.

Conférences, Colloques, Séminaire et missions d'enseignement[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Participation au colloque sur L’expansion, les migrations et l’identité culturelle des peuples bantu, organisé par le CICIBA, 1er-06 avril à Libreville.
  • 1993 : Participation à la réunion régionale du Groupe de Vezelay sur l’environnement, du 23 au 24 mars à Ouagadougou (Burkina Faso).
  • 1993 : Organisation de la Table Ronde du CERGEP intitulée : L’intégration sous-régionale en Afrique centrale : une mise en perspective, Libreville les 13, 14 et 15 Octobre.
  • 1994 : participation au colloque sur Les dynamiques de l’intégration et de la désintégration régionales en Afrique subsaharienne, Bordeaux, 27-30 avril, organisé par le CEAN.
  • 1995 : Professeur invité au Département de géographie de l’université Laval (Canada) Session hiver 1995.
  • 1995 : les 3, 4 et 5 mai, participation en qualité d’expert à la rencontre d’ Harare (Zimbabwe) organisée par la Coalition Mondiale pour l’Afrique sur La rationalisation des institutions d’intégration régionale en Afrique subsaharienne.
  • 1996 : 21-26 mai à Dakar (Sénégal), Participation à la Conférence internationale des intellectuels et hommes de culture d’Afrique noire.
  • 1997 : 5-7 juin à Dakar (Sénégal), participation au colloque du Séminaire régional Afrique des assises sur l’enseignement du et en français.
  • 1997 : 9-10 juin à Accra (Ghana), Participation au Colloque sur le Livre Vert de l’Union Européenne en vue du renouvellement de la convention de Lomé.
  • 1998 : 21-26 septembre à Yaoundé (Cameroun), Participation au colloque inaugural de la fondation du Centre d’Analyse et de Prospective Géopolitique d’Afrique Centrale (CAPGAC).
  • 1999 : 7-11 juin à Libreville (Gabon), participation au colloque international sur les sciences sociales en Afrique subsaharienne, bilans et perspectives.
  • 2000 : 12-18 janvier à Yaoundé (Cameroun), participation au symposium de la sous-commission de l’Union Géographique Internationale sur Le mythe dans la pensée géographique ;
  • 2000 : 1-31 mars 2000, Professeur invité à l’Université Paul Valéry, Montpellier (France) ;
  • 2000 : mai ; Mission au Canada, en qualité de Responsable des programmes de 3e cycle du Département de Géographie, à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) pour la signature de l’accord de partenariat de création d’un 3ème cycle en géographie, à l’Université Omar Bongo, intitulé Géostratégie de la façade Atlantique et Sécurité du patrimoine marin comprenant un DEA en Géopolitique et Géostratégie des océans et un DESS en Activités littorales et maritimes ;
  • 2000 : juin ; Mission en France, en qualité de Responsable des programmes de 3e cycle du Département de Géographie, à l’Université de Nantes, pour la signature de l’accord de partenariat de création d’un 3ème cycle en géographie à l’Université Omar Bongo, intitulé Géostratégie de la façade Atlantique et Sécurité du patrimoine marin comprenant un DEA en Géopolitique et Géostratégie des océans et un DESS en Activités littorales et maritimes.
  • 2001 : 28 Janvier-11 Février, à Libreville (Gabon), participation au séminaire du Centre d’Etudes Stratégiques de l’Afrique (CESA) de Washington (USA).
  • 2003 : 06-10 Mai, participation au Colloque International de Géopolitique Urbaine de Libreville (Gabon) en qualité de Rapporteur Général.
  • 2003 : 13-15 Décembre, à Dakar (Sénégal), Invité à la Conférence panafricaine des Intellectuels, Hommes et Femmes de culture de l’Afrique et de la Diaspora (Forum préparatoire).
  • 2004 : 5 Mars-5 Avril, Professeur invité au Département de Géographie de l’Université de Metz (France).
  • 2004 : 13-16 Avril, participation aux 2e Journées Scientifiques Internationales des Universités Nationales du Bénin au Campus d’Abomey-Calavi. La communication présentée a porté sur L’Afrique noire et son intégration dans l’espace mondial : géopolitique et prospective.
  • 2004 : 25-30 Mai, participation au Colloque International de Géographie de Dschang (Cameroun). Présentation d’une communication intitulée : Les Géographes gabonais du Département de Géographie de l’Université Omar Bongo : de l’action politique à la pratique de la politique publique.
  • 2004 : Conférencier invité au Club DIALLO TELLI de Paris. La conférence prononcée avait pour titre : L’Afrique subsaharienne, néo-multilatéralisme et insertion dans l’espace mondial.
  • 2004 : 6-9 Octobre, à Dakar (Sénégal), Invité à la Première Conférence des Intellectuels d’Afrique et de la Diaspora (CIAD I).
  • 2004 : novembre ; Mission au Canada en qualité de Doyen : mission d’information sur le fonctionnement du dispositif LMD à l’Université Laval (Québec) ;
  • 2005 : 04-15 juillet, Professeur invité à l’Université de Yaoundé II (Cameroun), Enseignement au DESS Stratégie, Défense, Sécurité et Gestion des conflits, Cours de Géographie politique (Géopolitique et Géostratégie).
  • 2005 : 10 octobre-10 novembre, Professeur invité au Département de Géographie de l’Université de Haute Bretagne Rennes 2 (France), Cours de Géopolitique et Développement de l’Afrique.
  • 2006 : 23 mars, participation au séminaire organisé par GESTER de l’Université Paul Valéry-Montpellier III consacré au thème suivant : Entre le mondial et le local : Regroupements régionaux et sous-régionaux. Présentation d’une communication intitulée : L’Afrique noire et ses directions d’intégration dans l’espace mondial au 21e siècle.
  • 2006 : 06-12 juin, Mission à Varsovie (Pologne) pour la signature d’un accord de coopération universitaire entre la Faculté de Géographie de l’Université de Varsovie et le Département de Géographie de l’Université Omar Bongo de Libreville (Gabon).
  • 2006 : 06-17 novembre, Professeur invité (2e ) à l’Université de Yaoundé II (Cameroun), Enseignement au DESS Stratégie, Défense, Sécurité et Gestion des conflits, Cours de Géographie politique (Géopolitique et Géostratégie).
  • 2006-2007 : 29 septembre 2006-23 février 2007, Directeur du séminaire de Géopolitique Gabon-Nigeria au Collège Interarmées de Défense (CID), Paris, 14e promotion.
  • 2008 : 09 octobre, intervention en qualité de Pétitionnaire à la 4e Commission de l’Assemblée Générale des Nations unies à New York, en appui à la proposition marocaine de large autonomie au Sahara Occidental.
  • 2008 : 16-24 octobre, Participation à Johannesburg (Afrique du Sud) à la cérémonie de remise de la distinction Doctorat Honoris causa à Monsieur le Président Nelson Mandela.
  • 2008 : 28-30 novembre, participation à Kribi (Cameroun) au Colloque régional « Sécurité, Insécurité et Reconstruction de la paix en Afrique centrale » organisé par la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung. Présentation d’une communication intitulée : « Impuissance des pouvoirs publics et permanence de l’insécurité et du conflit en Afrique subsaharienne. »
  • 2009 : 28-07 juin, Professeur invité (3e) à l’Université de Yaoundé II Soa (Cameroun). Enseignement au DESS Stratégie, Défense, Sécurité et Gestion des conflits, Cours de Géosciences Politiques (Géographie politique, Géopolitique et Géostratégie) et de Géopolitique et Géostratégie des Mers et Océans.
  • 2009 : 19-20 novembre, participation à Libreville au Colloque sous-régional « Terrorisme et Piraterie : de nouveaux défis sécuritaires en Afrique centrale ? » organisé par la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung. Présentation d’une communication intitulée : « Criminalité et activités illicites dans le Golfe de Guinée, interprétation critique et Typologie ».
  • 2010 : 13-16 avril, Voyage des élites en Grande Jamahiriya Arabe Libyenne populaire et socialiste pour le lancement de la coopération universitaire gabono-libyenne et la proposition de création de la Fondation Khadafi à Libreville.
  • 2010 : 19 mai, participation sur invitation du Gouvernement camerounais à la Conférence Africa 21 commémorant le « Cinquantenaires de l'Indépendance et de la Réunification du Cameroun » ; présentation d’une communication intitulée : Comment faire émerger une politique concertée de sécurité en Afrique.
  • 2010 : 16 août, Conférencier invité par l’Ambassade du Gabon au Cameroun à l’occasion des manifestations du Cinquantenaire de l’Indépendance de la République Gabonaise ; thème : Gabon-Cameroun : 50 ans d’amitié et de malentendus, comment fonder une communauté de destin pour l’avenir ?
  • 2010 : 25-26 octobre, sur invitation de la société BHP Billiton Gabon, participation à Johannesburg (Afrique du Sud) à l’atelier Gabon County Risk, présentation d’une communication intitulée « Dynamiques de la Politique Nationale et Capacité institutionnelle du Gouvernement Gabonais ».
  • 2010 : 1er et 2 novembre, à Agadir (Maroc), participation au Forum international sur le Développement humain.
  • 2011 : 13-14 avril, à Yaoundé (Cameroun), participation au Colloque organisé par le Cours Supérieur Interarmées de Défense (CSID) ayant eu pour thème : « 50 ans de Défense et de Sécurité en Afrique : Etats et Perspectives Stratégiques » par la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung. Présentation d’une communication intitulée : « Impuissance des pouvoirs publics et permanence de l’insécurité et du conflit en Afrique subsaharienne. »
  • 2009 : 28-07 juin, Professeur invité (3e) à l’Université de Yaoundé II Soa (Cameroun). Enseignement au DESS Stratégie, Défense, Sécurité et Gestion des conflits, Cours de Géosciences Politiques (Géographie politique, Géopolitique et Géostratégie) et de Géopolitique et Géostratégie des Mers et Océans.
  • 2009 : 19-20 novembre, participation à Libreville au Colloque sous-régional « Terrorisme et Piraterie : de nouveaux défis sécuritaires en Afrique centrale ? » organisé par la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung. Présentation d’une communication intitulée : « Criminalité et activités illicites dans le Golfe de Guinée, interprétation critique et Typologie ».
  • 2010 : 13-16 avril, Voyage des élites en Grande Jamahiriya Arabe Libyenne populaire et socialiste pour le lancement de la coopération universitaire gabono-libyenne et la proposition de création de la Fondation Khadafi à Libreville.
  • 2010 : 19 mai, participation sur invitation du Gouvernement camerounais à la Conférence Africa 21 commémorant le « Cinquantenaires de l'Indépendance et de la Réunification du Cameroun » ; présentation d’une communication intitulée : Comment faire émerger une politique concertée de sécurité en Afrique.
  • 2010 : 16 août, Conférencier invité par l’Ambassade du Gabon au Cameroun à l’occasion des manifestations du Cinquantenaire de l’Indépendance de la République Gabonaise ; thème : Gabon-Cameroun : 50 ans d’amitié et de malentendus, comment fonder une communauté de destin pour l’avenir ?
  • 2010 : 25-26 octobre, sur invitation de la société BHP Billiton Gabon, participation à Johannesburg (Afrique du Sud) à l’atelier Gabon County Risk, présentation d’une communication intitulée « Dynamiques de la Politique Nationale et Capacité institutionnelle du Gouvernement Gabonais ».
  • 2010 : 1er et 2 novembre, à Agadir (Maroc), participation au Forum international sur le Développement humain.
  • 2011 : 13-14 avril, à Yaoundé (Cameroun), participation au Colloque organisé par le Cours Supérieur Interarmées de Défense (CSID) ayant eu pour thème : « 50 ans de Défense et de Sécurité en Afrique : Etats et Perspectives Stratégiques » ; présentation d’une communication intitulée : La problématique des revendications identitaires en Afrique.
  • 2011 : 11-12 mai ; à Brazzaville (Congo), participation au Quatrième Colloque International FES-CREPS ayant pour thème : « Gestion coopérative des ressources transfrontalières en Afrique Centrale : quelles leçons pour l’intégration régionale ? » ; présentation d’une communication intitulée : Gabon-Guninée Equatoriale : les défis d’une gestion concertée des ressources pétrolières off shore
  • 2012 : 20-21 janvier, à Marrakech (Maroc), participation à la troisième édition du « Marrakech Security forum » dont le thème fut : Enjeux et conséquences sécuritaires des transitions en Afrique du Nord.
  • 2012 : 12-13 septembre, à Kinshasa (République Démocratique du Congo), participation au « Symposium International Dans la Perspective du XIVe Sommet de la Francophonie » ; présentation de la communication introductive intitulée : Pour un enseignement supérieur acteur d’un développement économique et environnemental durable et Responsable.
  • 2012 : 26-28 septembre, à Libreville (Gabon), co-organisateur (CERGEP, UOB-CREPS, UYII-Soa) du « Colloque International sur la Zone de co-prospérité Gabon-Cameroun » ; présentation d’une communication introductive intitulée : Conceptualisation de l’idée de zone de co-prospérité et concepts opératoires de l’intégration régionale en Afrique centrale.
  • 2012 : 11-14 octobre, à Saint-Dié Des Vosges, (France), participation au Festival International de Géographie (FIG) ; présentation d’une communication intitulée, Géopolitique des rapports de force confessionnels dans l’espace librevillois : un paysage de rivalité religieuse.
  • 2014 : 24-25 janvier, à Marrakech (Maroc), participation à la 5e édition du Marrakech Security Forum ; présentation d’une communication intitulée : La déstabilisation de l’Afrique centrale : du déverrouillage du Cameroun à l’épicentre de propagation des crises.
  • 2015 : 20-27 septembre ; professeur invité à l’Université panafricaine de Yaoundé (UYII-Soa) pôle gouvernance et intégration régionale ; séminaire dispensé : Gouvernance politique et Développement.
  • 2016 : 17-22 mars, invité au Forum Crans Montana de Dakhla (Maroc) ; thème général : L’Afrique et la coopération sud-sud, une meilleure gouvernance pour un développement économique et social durable ; Croisière de Dakhla à Casablanca.
  • 2016 : 31 octobre-05 novembre ; professeur invité à l’Université panafricaine de Yaoundé (UYII-Soa), Institut Gouvernance, Humanités et Sciences sociales (pôle gouvernance et intégration régionale) ; séminaire dispensé : Epistémologie de la gouvernance (Etudiants en Ph.D.).
  • 2016 : 13-17 novembre, participation à la Cop 22 à Marrakech (Maroc) ; signature de la Déclaration conjointe des Présidents, Recteurs et Vice-chanceliers des universités, du Réseau des Académies des Sciences et des Organismes publics de recherche.
  • 2017 : 30 janvier-03 février, Professeur invité par l’Université Senghor (Alexandrie, Egypte) à l’Université de Szeged (Hongrie) ; cours de Géopolitique de l’Afrique dans le cadre du Master en Etudes Internationales, spécialité Développement Europe-Afrique.
  • 2017 : 10-11 février, participation au Marrakech Security Forum, 8e édition (Maroc) ; présentation d’une communication intitulée : Changement climatique et risques de conflictualité en Afrique, géopolitique de la diminution de l’œkoumène.
  • 2017 : 27-28 février, participation, à Douala (Cameroun), en qualité de Président, à l’Assemblée Générale de lancement du REESIRAC ; présentation du plan du plan biennal d’actions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du CERGEP [1]
  2. Gabonews [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mesmin-Noël Soumaho, « Marc-Louis Ropivia : notice bio-bibliographique », in Éléments de méthodologie pour une lecture critique, L'Harmattan, Paris, 2003, p. 56-57 (ISBN 9782296307988)