Manuel Göttsching

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manuel Göttsching
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Manuel Göttsching, né à Berlin le 9 septembre 1952, est un musicien allemand de musique électronique et expérimentale, cofondateur avec Klaus Schulze et Hartmut Enke du groupe Ash Ra Tempel.

Biographie[modifier | modifier le code]

À Berlin, fin décembre 1981, il jouera pendant près d’une heure à la guitare agrémentée de divers effets électroniques, créant ainsi un unique morceau, E2-E4. Il ne sortira un disque qu’en 1984 sous forme d’un album éponyme ne contenant qu’un seul titre. Au début, il ne rencontrera pas son public mais peu à peu il séduit les DJs des clubs pionniers de la house music (comme le Paradise Garage dont il deviendra l’un des hymnes). Ils y verront un titre précurseur par son côté planant, enivrant et hypnotique.

Discographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • 2006 : E2-E4 25th Anniversary Edition
  • 2005 : E2-E4 Live (Maxi CD)
  • 2005 : Concert for Murnau
  • 2005 : Die Mulde
  • 2002 : The Making Of
  • 2002 : Ashra Vol. 2
  • 2000 : Gin Rosé at the Royal Festival Hall
  • 2000 : Friendship
  • 1998 : Ashra
  • 1998 : Sauce Hollandaise
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 6 (enregistré en 1971-1979)
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 5 (enregistré en 1973-1989)
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 4 (enregistré en 1973-1979)
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 3 (enregistré en 1971-1975)
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 2 (enregistré en 1970-1979)
  • 1996 : The Private Tapes Vol. 1 (enregistré en 1970-1979)
  • 1996 : Der vierte Kuss
  • 1993 : Le Berceau de cristal (enregistré en 1975)
  • 1991 : Tropical Heat (enregistré en 1985/1986)
  • 1991 : Dream & Desire (enregistré en 1977)
  • 1989 : Walkin' The Desert
  • 1986 : Aquamarine
  • 1984 : E2-E4
  • 1980 : Belle Alliance
  • 1979 : Correlations
  • 1977 : Blackouts
  • 1976 : New Age Of Earth
  • 1975 : Inventions for Electric Guitar
  • 1973 : Starring Rosi
  • 1973 : Join Inn
  • 1973 : Seven Up
  • 1972 : Schwingungen
  • 1972 : Gedanken
  • 1971 : Ash Ra Tempel

Collaborations avec d'autres artistes[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Joaquin Joe Claussell rencontre Manuel Göttsching
  • 2001 : R U Shakadelic (avec Santos)
  • 1997 : Tokyo Tower/Clone (12" maxi single, avec Terranova)
  • 1997 : Jubilee Edition (avec Klaus Schulze, enregistré en 1981)
  • 1995 : In Blue (avec Klaus Schulze)
  • 1995 : Historic Edition (avec Klaus Schulze, enregistré en 1981)
  • 1995 : Early Water (avec Michael Hoenig, enregistré en 1976)
  • 1989 : The Breathtaking Blue (avec Alphaville)
  • 1983 : Zwischenmischung (avec Klaus Krüger)
  • 1981 : Tonwelle (avec Richard Wahnfried)
  • 1974 : Gilles Zeitschiff (avec The Cosmic Jokers)
  • 1974 : Sci Fi Party (avec The Cosmic Jokers)
  • 1974 : Galactic Supermarket (avec The Cosmic Jokers)
  • 1974 : Planeten Sit In (avec The Cosmic Jokers)
  • 1974 : The Cosmic Jokers (avec The Cosmic Jokers)
  • 1973 : Tarot (avec Walter Wegmüller)
  • 1992 : Unzucht mit den Sternen (avec SF)
  • 1989 : Sueño Latino (avec Sueño Latino)
  • 1985 : Ordal (avec SF)
  • 1981 : Die Dominas (10" vinyl maxi single, avec Die Dominas)
  • 1980 : Geile Tiere/Chinatown (single, avec Geile Tiere)
  • 1979 : Mickie D's Unicorn (avec Mickie D's Unicorn)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1998 : The Best of The Private Tapes (enregistré en 1972-1979)
  • 1996 : Sunrain (enregistré en 1976-1980)

Videos[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Die Mulde
  • 2001 : Live at the Open Air Festival Herzberg 1997

À noter[modifier | modifier le code]

  • Un sample du morceau Die Dominas est utilisé par Carl Craig dans le remix du morceau Domina, intitulé Domina (C. Craig's Mind Mix), qu'il a réalisé pour Maurizio[1]. Ce morceau apparaît sur la face B du maxi Domina, la face A contenant le morceau original signé Maurizio[2].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]