Manduul Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manduul Khaan ou Mandaghol Khan (mongol : Махагүргис хаан) est un khagan des Mongols de la Dynastie Yuan du Nord de 1463 à 1467.

Sous son règne, la dynastie régnante des Bordjiguines, descendant de Gengis Khan et de Khubilai, continue de s’entre-déchirer tandis que les Oïrats dominent réellement la Mongolie. Manduul meurt en 1467 en affrontant son neveu Bolkho Djinong, lui-même assassiné trois ans plus tard.

Sa femme, la khatoun Mandukhaï, eut une forte influence sur la Mongolie sous son règne et après sa mort[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Grousset et ., empire des steppes, J.-M. Tremblay, coll. « Classiques des sciences sociales », (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]