Mama Ouattara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouattara.

Mama Ouattara
Image illustrative de l’article Mama Ouattara
Biographie
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance
Lieu Bouna
Décès (à 52 ans)
Lieu Paris
Taille 1,80 m
Poste Défenseur, milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
 ?-1972 Drapeau : Côte d'Ivoire Stade d'Abidjan
1972-1974 Drapeau : France Nîmes Olympique 004 0(0)
1974-1983 Drapeau : France Montpellier PSC 228 (30)
1983-1985 Drapeau : France Olympique avignonnais 056 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
000Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1986-1990 Drapeau : France ES La Ciotat
2003-2004 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire U20
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mama Ouattara est un footballeur ivoirien, né le 22 juin 1951 à Bouna, et mort le 12 juin 2004 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir brillé dans le Championnat Ivoirien avec le Stade d'Abidjan, il part jouer en France.

Il arrive en 1972 dans le Nîmes Olympique de Kader Firoud qui vient d'être sacrée vice-champion de France. Il n'est cependant pas gardé dans l'effectif, et s'engage en 1974 au Montpellier PSC alors en Division d'Honneur. Il va alors connaitre l'ascension du club : 3e division en 1976, Division 2 en 1978, et même L'élite pour une seule saison en 1981-1982[1].

Après avoir dirigé l'ES La Ciotat[2] puis s'être occupé du centre de formation du Montpellier PSC, il s'engage avec la Fédération ivoirienne de football.

En 2003, entraineur de la sélection espoir, il atteint les finales de la Coupe d'Afrique des nations junior, mais échoue au titre face à l'Égypte. La même année, il participe à la Coupe du monde des espoirs.

Il devient ensuite adjoint de Henri Michel, entraineur de la sélection Ivoirienne en vue de la qualification pour la CAN 2006. Il meurt peu avant une rencontre contre l'Égypte[3]. Une rue de Montpellier porte son nom[4]. Depuis le 27 mars 2015, le terrain d'honneur du centre d'entrainement du MHSC porte son nom [1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Mama Ouattara », sur mhscfoot.com (consulté le 15 mai 2014)
  2. (en) « Mama Ouattara complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le 15 mai 2014)
  3. décès de Mama Ouattara, sur lefaso.net
  4. « Rue Mama Ouattara », sur montpellier.fr (consulté le 15 mai 2014)