Malakan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malakan
{{#if:
Région d’origine
Région Drapeau de la Turquie Turquie
Caractéristiques
Morphologie Cheval de trait
Taille 1,40 m à 1,42 m
Robe Gris, noir, et toutes les robes avec le gène dun
Tête Élégante et expressive

Le Malakan ou Ardahan est une race de cheval de trait, la seule de Turquie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son origine remonte à la fin du XIXe siècle, les ancêtres de la race sont déplacée vers Kars et Ardahan depuis le Caucase. La race provient de croisements entre des chevaux Ardennais, Percherons, Shire, Clydesdale, Biçuk, Orlov, et des chevaux danois lourds. En Turquie, elle a été croisée avec la race locale, l'Anatolien. Le gouvernement turc a amélioré la race par de nouveaux croisements avec des Ardennais[1].

Description[modifier | modifier le code]

La tête est expressive et élégante, posée sur une encolure courte et musclée. La croupe est large, l'ossature est forte et lourde. C'est un cheval puissant et très endurant. Les robes sont généralement le Gris, le noir, et toutes les robes avec le gène dun. Le tempérament est réputé amical[1].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Principalement autour d'Ardahan[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Hendricks 2007, p. 273.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Güleç 2005] (tr) Ertuğrul Güleç, Türk at irklari [« Races de chevaux de Turquie »], Ankara, Anadolu At Irklarini Yasatma ve Gelistirme Dernegi Yayinlari. Elde basim, (ISBN 975-95931-0-6, lire en ligne)
  • [Hendricks 2007] (en) Bonnie Lou Hendricks (préf. Anthony A. Dent), « Malakan », dans International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 486 p. (ISBN 080613884X et 9780806138848, OCLC 154690199, lire en ligne), p. 273 Document utilisé pour la rédaction de l’article