Maison de Micault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison noble de Micault
Image illustrative de l’article Maison de Micault
Armoiries
(d'azur au chevron d'or accompagné de trois chats d'argent)

Période XIVe siècle-XVIIIe siècle
Pays ou province d’origine Royaume de France;
Duché de Brabant
Fiefs tenus Seigneurs de Huysinghen
Seigneurs d'Indevelde
Seigneurs de Buysinghen
Demeures Château de Pommard
Château de Diepenstein
Château d'Huizingen
Charges Trésorier de l'Ordre de la Toison d'or
Triptyque de la famille Micault, Musée royal de Bruxelles

L' ancienne Maison noble de Micault appartenait à la noblesse de Brabant.

Les origines de cette famille se trouvent dans le Pommard, où elle possédait un château[1]. Plusieurs membres apparaissent dans un triptyque (145 cm × 125 cm) (Musées royaux, Bruxelles[2]) peint pour la cathédrale de Bruxelles, et conservé aujourd'hui au musée royal de Bruxelles[3]. Leurs armoiries sont connues pour ses trois chats en argent. Entrent dans leurs possessions les seigneuries d'Indevelde, d'Oosterstein et de Buysingen...

Parmi les descendants, on trouve le cardinal Thomas d’Alsace, les comtes d'Arschot-Schoonhoven, les princes Ruspoli-Poggio Suasa, le marquis d'Assche vander Noot et la comtesse Stéphanie de Lannoy, grande-duchesse héritière[4].

Génealogie[modifier | modifier le code]

Nicolas de Micault, seigneur d'Indevelde
  1. Philibertus Micault[5]
    1. Jean Micault (+ 7 septembre 1539):
      Conseiller impérial de Charles Quint, et receveur général des finances des Pays-Bas:
      quitte la Bourgogne, et se rend en Duché de Brabant[6].
      Marié à dame Live van Welle de Cats
      1. Charles de Micault, Seigneur d'Oisterstein, résident du château de "Solhof"[7].
      2. Nicolas de Micault (mort 1589 à Bruxelles[8]): Trésorier de l'Ordre de la Toison d'Or et conseiller à Malines pour l'Empereur. Commande le triptyque de la famille Micault chez Jan Cornelisz Vermeyen.
        Allié à dame Marie Boisot, dame héritière d'Huysinghen.
        1. Léonard de Micault ; seigneur d'Huysinghen et de Buysinghen;
          allié à dame Catherine d'Halmale.
          1. Anne-Marie de Micault ; dame héritière d'Huysinghen et de Buysinghen,
            alliée à Nicolas de Varick, margrave du Pays du Rhin, vicomte de Bruxelles.
            1. Marguerite-Françoise de Varick, dame d'Olmene;
              alliée à Jean-Frédéric vander Gracht, baron de Vremde : grand-bailli du Pays de Waes.
              1. Anne-Louise vander Gracht, dame de Cortembach ;
                alliée à sire Roger-Wauthier vander Noot, 1er baron de Carloo (1644-1710) : Maire de la Ville de Bruxelles.
        2. Pierre de Micault, Seigneur d'Indevelde et de Diepenstein. Fait restaurer le château de Diepenstein[9],[10].
      3. Louise de Micault,
        mariée au Chevalier Louis Verreycken (†23 octobre 1621),
        sgr. de Bonlez et d'Impden
        :Trésorier de la Toison d'Or.
        1. Marguerite Verreycken;
          alliée à Augustin, seigneur de Gottignies
          1. Lancelot de Gottignies; évêque de Ruremonde.
          2. Gilles-François de Gottignies; célèbre mathématicien et astronome.
        2. Louis-François Verreycken (1588–1654),
          1er Baron de Bonlez; Premier Secrétaire du Conseil d'État
          1. Anne-Louise Verreycken d'Impden;
            mariée à Philippe de Hénin, 7e Comte de Bossu, chevalier du Toison d'Or.
            1. Thomas, Cardinal d’Alsace de Hénin
      4. Marguerite de Micault,
        alliée à Lambert van den Briaerde, Seigneur de Liezele,
        Président du Grand conseil de Malines (1532-1557).
      5. Éléonore de Micault (1513-1552)[11],
        alliée à Jerôme van Thuyl, Seigneur de Serooskercke.
    2. Guyot Micault.
      1. Jean Vivant Micault de Corbeton:
    3. Charles Micault.

Notes et références[modifier | modifier le code]