Château de Pommard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Pommard
Image illustrative de l'article Château de Pommard
Début construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Vivant de Micault
Destination initiale Domaine viticole
Propriétaire actuel Michael Baum
Destination actuelle Domaine viticole
Site web http://www.chateaudepommard.com/
Coordonnées 47° 00′ 34″ nord, 4° 47′ 58″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Pommard

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

(Voir situation sur carte : Côte-d'Or)
Château de Pommard

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Pommard

Le château de Pommard est un château du XVIIIe siècle. Le domaine comprend un clos « Château de Pommard » de 20 hectares, un jardin à la française, un restaurant gastronomique, un musée de la vigne et du vin et une galerie d'art sur la route des Grands Crus du vignoble de Bourgogne à Pommard en Côte-d'Or en Bourgogne-Franche-Comté.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1726 Vivant de Micault (écuyer et secrétaire du roi Louis XV, descendant de Philibert Micault, capitaine de Pommard en 1451) fait construire un château de style Régence et ses dépendances viticoles. En effet, le roi Louis XVI et sa cour étaient amateurs des vins issus de ce terroir, réputés pour être tanniques et âpres dans leur jeunesse. Le château Micault, érigé de 1726 à 1750, occupe l'un des côtés d'une cour pavée fermée par les communs à vocation viti-vinicole[1].

Claude Marey rachète le domaine en 1763 et le transmet par la suite à son fils Nicolas-Joseph Marey. L'empereur Napoléon Ier en fait un de ses hauts lieux de villégiature au XIXe siècle. Il réside alors dans la chambre bleue, à l'étage du château principal, qui donne sur la cour d'honneur. La famille de Blic, héritière de la famille Marey-Monge, le revend en 1932, en même temps que le Clos-de-tart.

Le château viticole passe ensuite à plusieurs reprises de main en main entre autres la famille Laplanche en 1936, le psychanalyste Jean Laplanche en 1966 puis au bâtisseur immobilier Maurice Giraud en 2003.

En septembre 2014, le château qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 6 millions d’euros est racheté par l'entrepreneur américain de la Silicon Valley Michael Baum séduit par cette locomotive œnotouristique de Côte-d’Or qui accueille 35 000 visiteurs par an[2].

Domaine viticole et vins[modifier | modifier le code]

Le domaine du Château de Pommard constitue aujourd'hui le plus grand vignoble privé du vignoble de Bourgogne avec un clos « Château de Pommard » de 20 hectares de vignes d'un seul tenant en pinot noir. Le Château de Pommard produit 80 000 bouteilles de Grand Vin du Château de Pommard et 20 000 bouteilles de Clos du Château[2], un assemblage complexe des différentes parcelles du clos. Le Château réalise également un second assemblage pour créer un vin d'appellation Pommard Village.

Le domaine commercialise en particulier le vin de son clos « Château de Pommard » mais également des vins de bourgogne de Chassagne-Montrachet, Meursault, Puligny-Montrachet, Volnay, Gevrey-Chambertin, Pernand-Vergelesses, Auxey-Duresses, Ladoix-Serrigny, Santenay ...

Caves voûtées[modifier | modifier le code]

Dans les caves voûtées du XVIIIe siècle reposent 300 000 bouteilles et 600 à 650 de fûts de chêne de différents tonneliers . Les fûts proviennent de la forêt de Tronçais, dans l'Allier.

Musée de la vigne et du vin[modifier | modifier le code]

En 2006 le château se dote d'un musée de la vigne et du vin. La cuisine, entièrement restaurée, a la particularité d'exposer un authentique Maitre Jacques. Il en existe un seul autre, dans les cuisines des Hospices de Beaune.

Exposition d'art contemporain[modifier | modifier le code]

Depuis 2004 des œuvres d'art contemporaines célèbres sont exposées dans les cours du château et dans une galerie d'art d'exposition temporaire de 200 m² avec entre autres Pablo Picasso, Salvador Dalí, Marc Chagall, Henri Matisse, Andy Warhol, Jean Cocteau, Auguste Rodin[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Racine, Créateurs de jardins et de paysages en France de la Renaissance au XXIe siècle, Actes Sud, , p. 18
  2. a, b et c Quentin Périnel, « Le château de Pommard racheté par un américain »,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]