Maison Mieg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison Mieg
Image illustrative de l’article Maison Mieg
Maison Mieg
Localisation
Situation 11 place de la Réunion
Mulhouse
Flag of Alsace.svg Alsace
Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 44′ 48″ nord, 7° 20′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Maison Mieg

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Maison Mieg

Géolocalisation sur la carte : Mulhouse

(Voir situation sur carte : Mulhouse)
Maison Mieg
Architecture
Type Maison
Style Renaissance
Histoire
Architecte Valentin Fries
Date d'érection 1560
Protection  Inscrit MH (1929, façade, toiture)
 Inscrit MH (1994, façades et toitures sur cour, intérieurs, décors anciens)

La maison Mieg est une demeure bourgeoise française située au no 11 de la place de la Réunion à Mulhouse et datant de la deuxième moitié du XVIe siècle, durant la période historique de la Renaissance. Elle est reconnaissable à sa tourelle. C'est la maison la plus spacieuse de la place.

Histoire[modifier | modifier le code]

Citée dès 1418, cette maison est la plus importante de la place et a appartenu peut-être à une famille noble, puis à des bourgeois. Elle est ensuite transformée en hôtellerie à l’enseigne Zur Sonne (du Soleil) de 1459 à 1535.

Dans sa configuration actuelle, la maison est probablement reconstruite vers 1560 pour Valentin Fries.

Vers 1636, son propriétaire Louis Witz fait surélever l'oriel et y appose ses armes.

En 1694, la famille Mieg, des industriels mulhousiens, devient propriétaire de la maison et lui donne alors son nom. Elle occupe la maison jusqu'en 1840. La maison Mieg doit son aspect actuel à Mathieu Mieg, dit le chroniqueur, connu pour son attachement au maintien de la ville-république, pour ses travaux historiques et pour son talent de peintre, qui, en 1799, orne la façade de deux peintures murales en trompe-l'œil de sa composition évoquant le héros suisse Arnold von Winkelried.

Deux baies en arc brisé sont percées dans la façade au XXe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

Les fenêtres du premier étage, ainsi que les fausses pierres en trompe-l'œil peintes sur la façade, s'inspirent du style architectural de l'Hôtel de ville.

Des lambris peints de la maison Mieg sont déposés au musée historique de Mulhouse.

Classement[modifier | modifier le code]

La façade de la maison, ainsi que toute la toiture, sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques depuis le . L'intérieur, ainsi que les décors anciens, ont été inscrits le [1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]