Mahmoud Farshchian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mahmoud Farshchian
Farshchyanmuseum01.jpg
Naissance
Nationalité
Activités

Mahmoud Farshchian (en persan : محمود فرشچیان), né le à Ispahan, est un peintre iranien, principal représentant contemporain de l'art de la miniature persane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mahmoud Farshchian est né dans une famille d'artistes et doit sa passion pour la peinture à son père. Jeune, il est envoyé en apprentissage chez les maîtres de la peinture miniature à Ispahan. Il poursuit ensuite ses études d'arts en Europe[1]. Au début des années 1980, il étudie en Italie et décroche plusieurs diplômes : le diplôme du mérite de l'Universita Delle Arti (1982), diplôme de Maestro di Pittura du Séminaire d'art moderne (1983), et le diplôme Accadenu'co D'Europa de L'Accademia D'Europa (1983)[2].

Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs musées et dans des expositions dans le monde entier.

En 2001, il ouvre son propre musée, le Farshchian Museum of Sa'dabad Cultural and Historical Complex. En 2008, le musée compte plus de 70 œuvres de Mahmoud Farshchian en exhibition[3].

Style[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Mahmoud Farschian explore l'art de la miniature persane, et traduise une recherche de synergie et d'union entre l'humain, l'animal et la nature. Ses références sont biblicales ou coraniques, le lyrisme est emprunté à la poésie persane, ce qui donne un rendu mystique et spirituel à ses œuvres[4] qu'il réalise dans la conduite de sa foi religieuse, dans la « soumission totale à la pure essence divine »[1].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Peinture et Dessin (1976)
  • Peinture de Maître Farshchian pour le Shahnamah de Ferdowsi (1991)
  • Peintures de grands héros du Shahnamah (1991)
  • Peinture de Maître Farshchian pour le Divan de Hafez (2002)
  • Peinture de Maître Farshchian pour le Rubaiyat de Omar Khayyam (2004)

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Medal of art and culture (Iran)[2]
  • 1985 - Oscar D'Italia, statuette d'or[2]
  • 1984 - Statutette d'or du Vessillo Europa Delle Arte (Italie)[2]
  • 1980 - Médaille d'or de l'Accademia Italia delle Arti e del Lavoro[2]
  • 1973 - 1er prix d'art décerné par le ministère de la culture et des arts d'Iran[2]
  • 1958 - Médaille d'or du festival d'art international de Belgique[2]
  • 1952 - Médaille d'or d'art militaire (Iran)[2]

Notes & références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Farshchian : du sublime à l’éthérée, www.french.irib.ir, 15 décembre 2014 (consulté le 22 septembre 2017}
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en)Iranian Visual Arts: Mahmoud Farshchian, www.iranchamber.com (consulté le 22 septembre 2017)
  3. (en) Farshchian adds four new works to his museum, www.Payvand.com, 17 mai 2008 (consulté le 22 septembre 2017)
  4. (en) Kaushani Banerjee, Iranian connection: A glimpse of Mahmoud Farshchian’s works, www.hindustantimes.com, 2 novembre 2015 (consulté le 22 septembre 2017)

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]