Mahamat Ali Abdallah Nassour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mahamat Ali Abdallah Nassour, né le à Kouba, à 25 km d'Iriba au Tchad et décédé à Saint-Cloud le , est un homme politique et ancien général de l'armée tchadienne, membre du Conseil permanent des fondateurs du Mouvement patriotique du Salut et Ministre de l'hydraulique urbaine et rurale du Tchad[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une licence en droit public, Mahamat Nassour poursuit ses études par un DEA en Sciences Politiques, option Stratégie et Géopolitique à l'Université Paris 8, École doctorale en Géopolitique Université Sorbonne Paris 1.

En 1990, il est secrétaire d'État aux Relations Extérieures, puis occupe pendant deux ans (1991-1992) le poste de Chef d'État Major Général des Armées. De 1994 à 1999, il a été ambassadeur du Tchad en France, en Italie, en Espagne, en Suisse, au Maroc, au Portugal et auprès du Saint Siège et de la FAO.

Nommé préfet en 1999, il enchaîne les ministères à partir de 2002  : ministère de la Sécurité Publique et de l’Immigration, puis du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, ministre de l’Administration du Territoire (après un poste de Conseiller Spécial du Président de la République en 2003-2005), ministre d’État, ministre des Mines et de l’Énergie ; en 2008, un passage au ministère d’État chargé de la Défense Nationale, puis au Ministère de l’élevage et des Ressources Animales. En 2009, il a été ministre des Mines et de la Géologie puis Conseiller Spécial du Président de la République et Ministre de l'hydraulique urbaine et rurale.

Il est par ailleurs membre fondateur du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) et du Bureau Politique, Secrétaire Général 1er Adjoint du MPS, Chargé de l’Administration du Parti.

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

  • Officier de l’Ordre de Mérite Militaire avec Palme d’Or
  • Officier de l’Ordre National de la République Française
  • Officier de l’Ordre National du Tchad
  • Grand Officier de l’Ordre national du Tchad
  • Médaille de Dignité de Grand-croix, la plus haute distinction de la République Tchadienne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mahamat Ali Abdallah Nassour sur www.africadiligence.com
  2. Mahamat Ali A. Nassour: «le Tchad aspire à une indépendance énergétique» sur www.journaldutchad.com