Madame Vélo ou Monsieur Vélo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le poste de « Monsieur Vélo » ou « Madame Vélo », officiellement « coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo » a été institué auprès du ministère de l'Équipement et des Transports par le Premier ministre par décret n° 2006-444 du [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Un poste de préfiguration est occupé entre 1993 et 1994 par Isabelle Lesens, chargée de mission vélo par le ministre de l'Environnement Michel Barnier.

Le poste de coordinateur, créé par le ministre prend la suite du « comité de suivi de la politique vélo », structure mise en place par le Ministère de l'Environnement en 1994[2] et longtemps présidée par Hubert Peigné[3] pour présenter et confronter le point de vue de l’ensemble des acteurs de ce secteur dans un cadre partenarial.

Attributions[modifier | modifier le code]

Le décret créateur dispose qu'il « examine, en liaison avec les services compétents, l'ensemble des questions et des enjeux, notamment de développement durable, liés au développement de ce moyen de locomotion et qui concernent l'organisation des déplacements, la voirie, les sports et les loisirs, le tourisme et la politique industrielle. Il fait toutes propositions dans ces matières, en prenant appui sur les expériences réalisées, en France comme à l'étranger. Il favorise la diffusion des informations utiles et des bonnes pratiques auprès des diverses parties intéressées, et en particulier des collectivités territoriales. »

Ses services sont actuellement au Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer (à La Défense), et la coordinatrice dispose d'un réseau interrégional de 8 référents techniques vélo au CEREMA[4] et d'une vingtaine de correspondants « développement des mobilités actives » en DREAL[5].

Titulaires[modifier | modifier le code]

Ont successivement occupé ce poste :

  1. Hubert Peigné (décret du [6])
  2. Dominique Lebrun (décret du [7]).
  3. Sylvie Banoun (décret du [8])
  4. Thierry du Crest (décret du [9])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]