Macrien le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Macrien le Jeune
Usurpateur romain
Image illustrative de l’article Macrien le Jeune
Monnaie à l'effigie de Macrien le Jeune.
Règne
260 - 261 (qqs mois)
Syrie puis Illyrie
Empereur Gallien
Période Les « Trente Tyrans »
Co-usurpé par Macrien et Quiétus
Biographie
Nom de naissance Marcus Fulvius Macrianus
Décès 261 - Illyrie
Usurpateur romain

Macrien le Jeune est l'un des trente usurpateurs qui auraient pris la pourpre impériale sous l'empereur romain Gallien. La Vie de Macrien son père et de son frère a été écrite dans l’Histoire Auguste par Trebellius Pollio, sans détail et sans grande fiabilité[1].

Il était le fils de Macrien, qui dirigeait l'Orient en 260 après le désastre de Valérien contre les Perses. Macrien s'entendit avec le préfet du prétoire Balliste pour proclamer empereur Macrien le Jeune, avec son frère Quiétus. Battus par Auréolus en 261, les deux Macrien furent tués par leurs officiers en Illyrie. Quiétus leur survécut peu de temps[2].

On connait des monnaies romaines à son nom et à son effigie, en or et en billon dévalué, ce qui confirme la réalité historique de son bref règne[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire Auguste, traduction de André Chastagnol, éditions Robert Laffont, 1994, (ISBN 2-221-05734-1)
  2. Jean Zonaras, Histoire romaine, Gallien [1]
  3. Henry Cohen, Description historique des monnaies frappées sous l'Empire Romain, Paris, 1892, tome VI, p 3-6 [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]