André Chastagnol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chastagnol.

André Chastagnol (Paris, - Paris ) est un historien français, spécialiste de littérature latine, d'épigraphie latine

Après avoir enseigné aux universités d'Alger, Rennes et Paris X-Nanterre, il a terminé sa carrière comme professeur à la Sorbonne-Paris IV. Ses deux thèses portaient sur la préfecture urbaine à Rome. Il succéda à Hans-Georg Pflaum à la direction du séminaire d'épigraphie latine de l'École pratique des hautes études, où il a eu comme auditeurs Michel Christol, Xavier Loriot, François Jacques, etc.[1].

Ses divers travaux sur le Bas Empire romain et l'Antiquité tardive font autorité. Il s'est longuement intéressé à l'Histoire Auguste, dont il a assuré la traduction et a contribué à améliorer l'étude[1]. Son importante bibliothèque personnelle, léguée à la Sorbonne, est aujourd'hui incorporée dans la Bibliothèque Serpente.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

André Chastagnol est l'auteur d'environ 200 livres et articles, consacré à l'histoire générale, à la Gaule et à l'Afrique romaine, parmi lesquels[1] :

  • La préfecture urbaine à Rome sous le Bas-Empire, Paris, 1960
  • Les Fastes de la préfecture de Rome au Bas-Empire, Paris, 1962
  • Les Empereurs romains d'Espagne, Paris, 1965
  • Le Bas-Empire, Paris, 1969
  • La fin du monde antique. De Stilicon à Justinien (Ve siècle et début VIe). Recueil de textes présentés et traduits, Paris, 1976
  • Transformations et conflits au IVe siècle ap. J.-C., Bonn, 1978 (dir.)
  • L'évolution politique, sociale et économique du monde romain de Dioclétien à Julien: La mise en place du régime du Bas-Empire (284-363), Paris, 1985
  • Histoire Auguste, traduction et commentaires d'André Chastagnol, éditions Robert Laffont, 1994, (ISBN 2-221-05734-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gascou 1996, p. 7-8

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Gascou, « André Chastagnol (1920-1996) », Antiquités africaines, vol. 32,‎ , p. 7-8 (lire en ligne).
  • Xavier Loriot, Daniel Nony, « André Chastagnol (1920-1996) », Revue numismatique, 152-6, 1997, p. 5-8 Lire en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]