Möckern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Möckern
Möckern
Église luthérienne Saint-Laurent.
Blason de Möckern
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement du Pays-de-Jerichow
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
27
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Frank von Holly-Ponienzietz
Partis au pouvoir CDU
Code postal 39291, 39279 (Hobeck, Loburg, Rosian, Schweinitz, Zeppernick)
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
15 0 86 140
Indicatif téléphonique +49 (0) 039221, 039223, 039224, 039225, 039244, 039245, 039226
Immatriculation JL, BRG, GNT
Démographie
Population 13 030 hab. (31. Dez. 2016)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 08′ 26″ nord, 11° 57′ 09″ est
Altitude 62 m
Superficie 52 393 ha = 523,93 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Möckern
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Möckern
Liens
Site web www.moeckern-flaeming.de

Möckern est une ville de Saxe-Anhalt en Allemagne, située dans l'arrondissement du Pays-de-Jerichow.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située dans la partie ouest du Fläming, un paysage changeant de collines peu hautes avec sol sableux et de vastes forêts. La ville de Magdebourg, capital du land, se trouve à quelques kilomètres vers l'ouest. L'autoroute 2 passe à dix kilométres au nord.

Municipalité[modifier | modifier le code]

La mairie de Möckern.

Après des nombreux absorptions de communes, la municipalité (Einheitsgemeinde) est une des plus étendues d'Allemagne, avec une superficie de près de 524 km2. Outre le chef-lieu de Möckern, elle comprend la petite ville de Loburg, et les villages d'Altengrabow, Bornsdorf, Brandenstein, Brietzke, Büden, Buschhäuser, Dalchau, Dörnitz, Dreibachen, Drewitz, Friedensau, Glienicke, Göbel, Grabow, Grätzer Hof, Groß Lübars, Hobeck, Hohenziatz, Isterbies, Kähnert, Kalitz, Kampf, Klein Lübars, Klepps, Krüssau, Küsel, Lübars, Lühe, Lütnitz, Lüttgenziatz, Magdeburgerforth, Pabsdorf, Räckendorf, Reesdorf, Riesdorf, Rietzel, Rosian, Rottenau, Schweinitz, Stegelitz, Theeßen, Tryppehna, Wahl, Wendgräben (connu pour son château fort néoroman), Wörmlitz, Wüstenjerichow, Zeddenick, Zeppernick, Ziegelsdorf, et Ziepel.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'établissement de Mokrianici, un nom d'origine slave qui se réfère au terrain marécageux, est évoqué pour la première fois en 948 dans un document sur la dîme édité par le roi Otton Ier. Un château était probablement déjà construit vers l'an 900 comme avant-poste de la Francie orientale. Après la victoire sur les Magyars à la bataille de Lechfeld en 955, le roi a fondé l'église paroissiale le , le jour de la fête de saint Laurent. Les fortifications de la ville ont été construites au XIXe siècle.

Au XIIe siècle, le fief de Möckern faisait partie de la marche de Brandebourg nouvellement créée jusqu'à ce que le margrave Othon II le remette à l'archevêché de Magdebourg en 1196. Le statut de ville est historiquement documenté depuis 1373; à cette période, Möckern fut temporairement une possession de l'abbaye de Quedlinbourg.

Le château de Möckern.

À nouveau sous la domination de Magdebourg, la ville fut dévastée par la guerre de Trente Ans. En 1680, les territoires de l'ancien prince-archevêché furent sécularisés et devinrent alors le duché de Magdebourg, un fief laïque dirigé par l'état de Brandebourg-Prusse. À partir de là, Möckern fit partie du district rural de Jerichow. Au début de la campagne d'Allemagne, le , les forces de la Sixième Coalition sous le commandement de Pierre Wittgenstein attaquèrent une colonne française dirigée par Eugène de Beauharnais au sud de la ville.

Après la seconde guerre mondiale, Möckern a fait partie de la zone d'occupation soviétique et de la République démocratique allemande (RDA).

Jumelage[modifier | modifier le code]