Méthodes mathématiques en physique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les méthodes mathématiques en physique sont assez nombreuses et se traduisent par différentes applications :

La physique moderne a posé des problèmes pour lesquels les mathématiciens ont élaboré des instruments théoriques comme la mesure ou la théorie des distributions, destinées à traiter rigoureusement des instruments comme la fonction de Dirac[1].

Enseignement[modifier | modifier le code]

« Mettre en œuvre des méthodes mathématiques dans le contexte d’un problème de physique ou chimie suppose une connaissance des concepts mathématiques associés[2] ». L'enseignement universitaire de ces disciplines comprend souvent des modules destinés à l'acquisition de ces méthodes et de leurs concepts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Diu, La mathématique du physicien, Paris, Odile Jacob, , p. 11-12.
  2. Jean-Luc Rambault, « Méthodes mathématiques pour la licence Physique et Chimie », , p. 3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laurent Schwartz, Méthodes mathématiques pour les sciences physiques, Hermann, (1re éd. 1982)
  • Jean-Michel Bony, Méthodes mathématiques pour les sciences physiques, École Polytechnique, (ISBN 2730207236)
  • Jean-Pierre Provost et Gérard Vallée, Les maths en physique : La physique à travers le filtre des mathématiques, Éditions Dunod, coll. « Sciences Sup », , 1re éd., 331 p. (ISBN 2-10-004652-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]