Lyphard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lyphard
Image illustrative de l'article Lyphard
Lyphard à Gainesway Farm en 1981

Père Northern Dancer
Mère Goofed
Père de mère Court Martial
Sexe M
Naissance 1969
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 2005
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur J. O. Burgwin
Propriétaire Germaine Wertheimer
Entraîneur Alec Head
Jockey Freddy Head
Nombre de courses 12
Nombre de victoires 6
Gains en courses $ 202 332
Distinction Tête de liste des étalons en France (1978, 1979) et aux États-Unis (1986)
Principales victoires Prix Jacques Le Marois
Prix de la Forêt

Lyphard (1969-2005) était un cheval de course pur-sang anglais né de Northern Dancer et de Goofed, par Court Martial.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Né en Pennsylvanie, Lyphard passa aux ventes de novembre 1969 à Keeneland, puis fut acquis par Alec Head au nom de la veuve de Pierre Wertheimer, à celles de Newmarket. Il courut douze fois pour six victoires, dont le Prix Jacques Le Marois et le Prix de la Forêt.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Au haras[modifier | modifier le code]

S'il fut un excellent compétiteur, c'est surtout comme étalon que Lyphard allait s'affirmer, se révélant l'un des plus influents continuateurs de "l'étalon du siècle" Northern Dancer, engendrant 115 "stakes winners" (vainqueurs de courses principales), dont pas moins de 24 lauréats de groupe 1, et quelques cracks passés à la postérité. Installé dans un premier temps au Haras d'Etreham en Normandie, il ne tarda pas à briller, puis fut transféré en 1978 à Gainsway Farm dans le Kentucky. Il fut tête de liste des étalons en France en 1978 et 1979, et tête de liste des étalons américains en 1986. Ses produits étaient naturellement recherchés et faisaient s'envoler les enchères. Ainsi l'un de ses fils Lichine fut vendu pour la somme record de 1,7 millions de dollars en 1980[1] (il fut d'ailleurs un honorable poulain, vainqueur de groupe en France, puis exporté comme étalon en Espagne).

Parmi ses meilleurs produits, citons :

Lyphard fut aussi un remarquable père de mères, comme le prouvent notamment la championne Hatoof (1000 Guinées, Champion Stakes, E.P. Taylor Stakes) ou à Candy Stripes, le père de Invasor.

Retiré de la monte en 1996, Lyphard vécut jusqu'à l'âge canonique de 36 ans, faisant de lui l'un le plus vieux cheval de courses du monde, et l'un des plus vieux chevaux. Il fut euthanasié en juin 2005 en raison des infirmités dues à son âge.

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Lyphard
Père
Northern Dancer
Nearctic Native Dancer Pharos
Nogara
Almahmoud Hyperion
Sister Sarah
Natalma Nearco Polynesian
Geisha
Lady Angela Mahmoud
Arbitrator
Mère
Goofed
Court Martial Fair Trial Fairway
Lady Juror
Instantaneous Hurry On
Picture
Barra Formor Ksar
Formose
La Favorite Biribi
La Pompadour

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Record $1.7 Million Is Paid For Colt on Niarchos's Bid », New York Times,‎ (lire en ligne)