Baie de Lyme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lyme Bay)
Aller à : navigation, rechercher
Baie de Lyme
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Subdivisions
territoriales
Angleterre
Géographie physique
Type Baie
Localisation Manche, océan Atlantique
Coordonnées 50° 34′ 28″ nord, 3° 05′ 34″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Baie de Lyme

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Baie de Lyme

La baie de Lyme ou Lyme Bay en anglais est une portion de la Manche au sud-ouest de l'Angleterre, entre Torbay et l'île de Portland. Les comtés du Devon et du Dorset se trouvent au nord de la baie.

Généralités[modifier | modifier le code]

La zone autour de la baie fait partie de la Jurassic Coast, nommée ainsi en raison de sa géologie de l'époque jurassique. Cette côte va de Swanage sur l'île de Purbeck à Exmouth. Des dinosaures et d'autres reptiles préhistoriques ont été découverts près de Lyme Regis et Charmouth, notamment par la paléontologue Mary Anning dans les années 1820.

Le climat est tempéré par rapport au reste de l'Angleterre, notamment grâce à l'action du Gulf Stream ; la baie est donc une destination de vacances prisée. Le 22 mars 1993, quatre adolescents ont péri dans un accident de kayak.

En avril 1944, la baie a servi de site pour l'opération Tigre (Tiger), un exercice visant à utiliser les plages de Slapton pour s'entrainer au débarquement en vue du jour J. L'exercice tourna au drame quand des S-Boote allemands apparurent et tuèrent 749 soldats américains au milieu de la baie.

Un navire actuellement en construction pour la Royal Fleet Auxiliary porte le nom de la zone, le RFA Lyme Bay.

Faune sauvage[modifier | modifier le code]

La baie est un site connu pour la plongée. Elle comporte des épaves de tanks des entraînements provenant de l'opération Tigre, une faune marine variée et des coraux comme le Caryophyllia smithii et le Eunicella verrucosa. Les récifs de corail sont menacés par le dragage, mais seuls 20 % des récifs sont protégés.

Villes[modifier | modifier le code]

Le cap doré et le Devon, vus depuis Burton Bradstock.

Rivières[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]