Lummi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 45′ 59″ N 122° 38′ 20″ O / 48.76638889, -122.63888889

Femme de la tribu Lummi.

La tribu Lummi est une tribu amérindienne de langues Salish originaire de l'ouest de l'État de Washington aux États-Unis. Les membres de la tribu vivent essentiellement dans une réserve (Lummi Indian Reservation) située à l'ouest de la ville de Bellingham à une trentaine de kilomètres au sud de la frontière canadienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des premiers colons d'origine européenne, la tribu migrait en fonction des saisons dans plusieurs sites de la région comme à Point Roberts, sur la péninsule Lummi, sur l'île Portage mais aussi sur les îles San Juan et Sucia. Ils se nourrissaient de coquillages, de poissons (saumons), de plantes et de baies. Pour la pêche en mer, ils utilisaient des filets[1].

La tribu est obligée de s'installer dans une réserve en 1855 suite à la signature du traité de Point Elliot. Cette réserve couvre une superficie de 54 378 km2 et englobe la péninsule Lumni et l'île Portage. De nombreux amérindiens furent par la suite christianisé par l'église catholique.

Démographie[modifier | modifier le code]

On estime la population de la réserve à 6 590 habitants dont 2 564 appartenant à la tribu, 665 personnes extérieures vivant avec un membre de la tribu et 3361 non affiliés à la tribu. La réserve accueille 1 864 habitations dont 697 habitées par des membres de la tribu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Microsoft Word - Boldt Decision8.5x11 layout for web.doc