Luc Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luc Vidal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Nationalité
Activités

Luc Vidal est un poète, écrivain et éditeur français originaire du Pays nantais, né le .

Sur les pas de René Guy Cadou, il a pris de nombreuses initiatives au service de la poésie. Il est ainsi à l'origine de la Maison de la poésie de Nantes et le fondateur des éditions du Petit Véhicule à l'intérieur desquelles il a créé de nombreuses collections et différentes revues. Citons parmi ces dernières Signes, Incognita, Les Cahiers Léo Ferré, Les Cahiers Jules Paressant, Les Cahiers des poètes de l'École de Rochefort-sur-Loire, Chiendents. Certains de ses textes ont été traduits en allemand, italien et georgien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Orphée du fleuve, bilingue français/géorgien (trad. Anne Bouatchidzé), éditions du Petit Véhicule, 1999 ; collection de « la Galerie de l'Or du temps » no 29[1].
  • Le Chagrin et l'Oiseau perdu, illustration de Nicolas Désiré Frisque, éditions du Petit Véhicule, 2009 ; collection de « la Galerie de l'Or du temps » no 44[2].
  • Les Yeux du crépuscule, illustration de Gilles Bourgeade, éditions du Petit Véhicule, collection de « la Galerie de l'Or du temps » no 40, 2016.

Anthologie[modifier | modifier le code]

  • Les Chiens du vent, illustrations de Nicolas Désiré Frisque, revue Chiendents n°40, éditions du Petit véhicule.

Récits[modifier | modifier le code]

  • La Route, Mon journal de hippy[3], éd. Nouvelle cité, 1974.
  • Une jeune fille dans la tourmente (récit et petite anthologie de poèmes), revue Chiendents n°65, éditions du Petit véhicule.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Dans les pas de Léo Ferré (en collaboration avec Henri Lambert et Philippe Olivier), éditions Les 3 Orangers, 2003.
  • Léo Ferré, Olivier Bernex et la barque du temps, éditions du Petit Véhicule, 2003.
  • Jacques Vaché, André Breton dans la cité d'Orphée, éditions du Petit véhicule, collection « Art-chives », 2005.
  • Lire Gatti, Solitudes, joie, arc-en-ciel, éditions du Petit véhicule, collection « Art-chives », 2005.
  • Olivier Bernex, Léo Ferré : de toutes les couleurs, livre d'art, éditions L'Arganier, 2006.
  • Richard Martin ou les visages de la solitude, revue Chiendents n°47, éditions du Petit véhicule.
  • Spicilège du Partage des ombres à l’Aigle de Géorgie (avec Gilbert Conan), éditions du Petit véhicule, collection de « la Galerie de l'Or du temps » no 4, 2013.
  • L’Œil, ce compagnon de l’ombre... qui murmure « on arrive » (avec Gilbert Conan), éditions du Petit Véhicule, collection de « la Galerie de l'Or du temps » no 8, 2014.
  • Lettre à Murielle sur la poésie et son âme, revue Chiendents n°119, éditions du Petit véhicule, 2017.

En Allemand[modifier | modifier le code]

  • In Nepal blüht der Mohn, München-Zürich-Wien, Neue Stadt Verlag, 1973.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une lecture d'Orphée du fleuve et une deuxième par Murielle Compère-Demarcy.
  2. Une lecture du Chagrin et l'oiseau.
  3. Traduit en italien sous le titre La strada. Il mio diario di hippy, éd. Città Nuova, collection « Essere uomini ».

Liens externes[modifier | modifier le code]