Louise-Geneviève Gillot de Saintonge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louise-Geneviève de Saintonge, née Gillot de Beaucourt en 1650 et morte le , est une femme de lettres et librettiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du sieur Gillot de Beaucourt et de Geneviève de Gomez de Vasconcelle, auteure de romans et de pièces de théâtre, Louise-Geneviève Gillot épousa M. de Sainctonge ou Saintonge, avocat.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Poésies galantes J. Guignard, Paris, in-12. 1696
  • Poésies diverses de Mme de Sainctonge, 2e édition A. de Fay, Dijon 1714
  • Histoire secrète de dom Antoine, roi de Portugal, J. Guignard, Paris 1696
  • La Diane de Montemayor, ou Avantures secrètes de plusieurs Grands d'Espagne, avec l'Heureux larcin, la Princesse des Isles inconnues, et l'Amant ingénieux, contes. Ensemble, l'Origine des contes, ou le Triomphe de la folie sur le bon goût. P. Prault, Paris 1733
  • Didon, tragédie lyrique sur une musique de Desmarest, impr. de C. Ballard, Paris 1693 Lire en ligne sur Gallica
  • Circé, tragédie en musique représentée par l'Académie royale de musique ; musique de Henry Desmarets, 1694 chez A. Schelte (suivant la copie imprimée à Paris ; à Amsterdam), 1695 Lire en ligne sur Gallica

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Louis de Veyrières, Sonnettistes anciens et modernes, t. 5, Paris, Bachelin-Deflorenne, 1849, p. 91.

Liens externes[modifier | modifier le code]