Louis Cortot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cortot.

Louis Cortot
Louis Cortot
Louis Cortot vers 1944.

Naissance
Sombernon
Décès (à 91 ans)
Origine France
Unité Organisation spéciale puis FTP
Grade Aspirant
Années de service 1941-1944
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur
Compagnon de la Libération
Croix de guerre 39-45
Croix du combattant volontaire de la Résistance

Louis Cortot, né le à Sombernon (Côte-d'Or) et mort le [1], est un résistant français, compagnon de la Libération.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un artisan ferblantier, Louis Cortot rejoint la résistance à l'âge de quinze ans[2]. En mai 1942, il participe, avec son groupe, l'Organisation spéciale (OS), au grenadage d’un convoi de Jeunesses hitlériennes à Trappes[3].

Après guerre, il est président de l'association nationale des anciens combattants de la Résistance et membre du Conseil de l'ordre de la Libération. Il rejoint Dassault Aviation comme ajusteur, muté au département des équipements en 1961, agent technique monteur hydraulique en 1966, et préparateur en 1976[4]. Il prend sa retraite en 1986. Il s'éteint le 5 mars 2017 à 91 ans. Il est inhumé dans le caveau de l’Ordre de la Libération au cimetière du Père-Lachaise.

Décorations[modifier | modifier le code]

Croix de la libération.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Louis Cortot, l'un des derniers compagnons de la Libération », sur lefigaro.fr, 5 mars 2017.
  2. « Décès de Louis Cortot, l'un des derniers compagnons de la Libération », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2017).
  3. « Voir sur libeptt.org. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. Dassault Aviation salue la mémoire de Louis Cortot, Air et Cosmos

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site de l'ordre de la Libération