Lorenzo Ottoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lorenzo Ottoni
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Œuvres principales
Le Nil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Lorenzo Ottoni, aussi connu comme Lorenzo Ottone[1] ou Lorenzone (1658-1736), est un sculpteur italien qui a travaillé pour la papauté et diverses maisons nobles de la renaissance italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lorenzo Ottoni est né à Rome en 1658 et a passé la majorité de sa vie dans cette ville[2]. Il s'est formé auprès de  Ercole Ferrata, a ouvert par la suite son propre atelier et a compté Bernardino Cametti parmi ses élèves. Vu le nombre de ses  assistants, il était aussi en mesure de prendre des commandes à l'extérieur de Rome[3].

Il est surtout connu pour les sculptures religieuses  Baroques de la Contre-Réforme lors de la rénovation de Rome et a créé les portraits de hauts responsables de l'église de son temps. 

Lorenzo Ottoni reçoit de nombreuses commandes de la puissante famille Barberini [4] pendant les années 1670 et 1680 dont les portraits du Cardinal Francesco Barberini, le Cardinal Antonio Barberini , et leur neveu Maffeo Barberini, ainsi que des bustes des papes Urbain VIII et Alexandre VIII.

Entre les années 1690 et 1718, à l'aide de bronze et stuc, il a contribué à la décoration de la Chapelle du Baptisterium, le transept et les chapelles de la Basilique Saint-Pierre, la chapelle de Sant'Ignazio de l'église du Gesù et la Basilique Saint-Jean-de-Latran. Il a également sculpté deux putti  en marbre blanc qui font partie du monument de la reine Christine de Suède dans la Basilique Saint-Pierre.

Lorenzo Ottoni a été élu en 1691 à l'Accademia di San Luca à Rome et ensuite à la Académie pontificale des beaux-arts et des lettres des virtuoses au Panthéon,  deux des plus prestigieux groupes d'artistes à Rome.

Un buste du Cardinal Stefano Agostini par Lorenzo Ottoni est conservé à la Pinacoteca Civica de Forlì[5].

Images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Giovanni Pietro Chattard, Nuova descrizione della sacrosanta basilica di S. Pietro in Vaticano e di tutti li celebri monumenti sacri ..., Roma, Giuseppe Nave, (lire en ligne)
  2. (it) Cristiano Giometti, « OTTONI, Lorenzo in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it, (consulté le 18 mai 2017).
  3. Getty Museum - Ottoni
  4. PBASE - Lorenzo Ottoni
  5. G. Viroli, La pinacoteca civica di Forlì, Forlì 1980, p. 301.

Liens externes[modifier | modifier le code]