Lokele (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lokele.

Les Lokele sont un peuple d'Afrique centrale vivant au centre-est de la République démocratique du Congo (RDC), principalement sur la rive occidentale du Lualaba[1]. Les Lokele sont répertoriés dans les ethnies de la Province Orientale, District de la Tshopo en Territoire d'Isangi.

Langue et population[modifier | modifier le code]

Leur langue est le lokele (ou kele), une langue bantoue, dont le nombre de locuteurs était estimé à 160 000 en 1980[2]. Aujourd'hui environ 200 000 personnes se considèrent comme Lokele (2010)[1].

Les Lokele sont constitués de deux groupes dont les Yawembe et les Yokandja. il y'a d'autres peuples qui parlent aussi la dialecte lokele (les Foma, une partie des peuples Turumbu et Mbole appelés Bambole-Lokele). De ces regroupements des populations apparaitra les deux sous ensembles des Lokele à savoir les Liande (Riverains) et les Foma (Forestiers)

Les Liande vivent principalement de la pêche et les Foma sont agriculteurs.

Culture[modifier | modifier le code]

Couteau à double tranchant[3]

Leur culture est proche de celle des Topoke et des Basoko. Ils font partie des Anamongo.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anthony Appiah et Henry Louis Gates (dir.), Encyclopedia of Africa, Volume 1, Oxford University Press, 2010, p. 84 (ISBN 9780195337709)
  2. (en) « Fiche langue », sur Ethnologue
  3. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) W. Millman, « The tribal initiation ceremony of the Lokele », in International Review of Mission, juillet 1927, volume 16, no 3, p. 364–380
  • Jean-Pierre Gosse, « Le poisson dans les coutumes et les proverbes lokele », in Africa-Tervuren, 8 (3), 1962, p. 67-71
  • Baruti Lokomba, Structure et fonctionnement des institutions politiques traditionnelles chez les Lokele, Haut-Zaïre, Centre d'étude et de documentation africaines, Bruxelles, 1972, 37 p.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Forest music : northern Belgian Congo : 1952 (Hugh Tracey, collecteur), International Library of African Music, Grahamstown, 2000, CD (65 min 48 s) + brochure (16 p.). Les enregistrements concernent les peuples suivants : Mayogo, Meje, Azande, Bobwa, Alur, Balendu, Lokele.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]