Loig Troël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Loig Troël
Description de cette image, également commentée ci-après
Loig Troël au festival Kann Al Loar le 13 juillet 2015.
Informations générales
Naissance (42 ans)
Brest
Activité principale accordéoniste, compositeur
Genre musical musique bretonne
Années actives Depuis les années 1990
Site officiel site officiel

Loig Troël, né le à Brest, est un musicien accordéoniste breton. Spécialiste de la danse bretonne, il interprète à l'accordéon diatonique des airs traditionnels de Basse-Bretagne, ou s'en inspire pour composer. Après de multiples collaborations et une vingtaine d'albums enregistrés, il sort en 2013 un album sous son propre nom, entouré de musiciens qui ont marqué son parcours musical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Loig Troël démarre l'apprentissage de l'accordéon diatonique, son instrument de prédilection, dès l'âge de 4 ans. Parallèlement, il suit une formation de batteur (caisse claire écossaise) au sein de bagadoù. Loig pratique également le chant en breton au sein de l'école Skollig al Louarn (école buissonnière) et suit plusieurs stages avec Loeiz Ropars. Il se produit sur scène à l'accordéon diatonique dès l'âge de 8 ans dans les festoù-noz de la région brestoise[1]. Très vite, vers 14 ans, il s'adonne à la composition de thèmes inspirés de cette musique. Durant cette période, il effectue plusieurs stages avec Alain Pennec, Yann-Fanch Perroches, Patrick Lefèvre ou encore Jacques Beauchamp.

En 1995, Loig Troël fonde le groupe Yod Kerc'h avec lequel il représentera la Bretagne lors du festival des cultures du monde de Martigues. Remarqué pour son talent de soliste, vainqueur du Kan Ar Bobl en 1996, il est embauché en tant qu'accompagnateur de chanteurs bretons de variété, comme Jean-Luc Roudaut ou Yvon Étienne, et arpente les studios d'enregistrements avec des musiciens comme Dan Ar Braz, Ronan Le Bars, Ludo Mesnil, Bernard Le Dréau, Jacky Molard, etc.

En 1998, Loig devient professionnel et sillonne les routes de France et d'Europe avec le groupe Diwall. En il intègre le groupe mythique de musique à danser Skolvan, côtoyant ainsi de grands noms de la musique celtique comme Youenn Le Bihan, Gilles Le Bigot, Dominique Molard ou Gaby Kerdoncuff[2]. Il quittera le groupe en 2009 après dix ans de tournées en Europe et deux albums enregistrés dont un double album Live in Italia enregistré en public à Crémone.

Duo avec le clarinettiste Franck Fagon

Se produisant en duo avec le clarinettiste Franck Fagon depuis 1998, il fonde le groupe Dizano trio. Avec le multi-instrumentiste Abalip et le percussionniste Herry Loquet, Loig fonde le groupe expérimental An Daou Zo tri[3]. Ils sortent ensemble deux albums Danvez (1999) et C'hwezh an houarn (2002) fruits d'un long travail de studio et de recherches expérimentales.

Durant toutes ses années, Loig participe à plusieurs échanges musicaux surprenants liés aux différentes rencontres qu'il effectue dans les festivals ou lors de différentes soirées. De ces échanges, naissent différents duos comme avec le chanteur new-yorkais Steven B.Francis. L'année 2006 est marquée par la création d'un nouveau trio : Obis'trio avec Yvon Molard et Cédric Monjour avec lesquels il enregistre un album éponyme. Le trio devient quatuor en 2011, incluant le bassiste Tanguy Molard. Sur scène et en studio, il accompagne la harpiste Gwenaël Kerléo, notamment en duo sur l'album Pevar en 2009.

Lors de son spectacle « Loig Troël solo project », il retrace quinze années de compositions et de travail d'arrangements et de pratique de différents instruments (accordéon bien sûr mais aussi programmations, batterie, percussions, clavier). Fin 2013, Loig Troël sort son premier album solo intitulé Came from avec son propre sextet : Jacques Pellen (guitare), Patrick Péron (claviers), Bernard Le Dréau (saxophone soprane), Franck Fagon (clarinettes) et le chanteur américain Steven Barrington Francis. En 2018, il sort son deuxième album solo intitulé "Perspectives" invitant Franck Fagon et Manu Le Houezec. [4]. Depuis 2014, le groupe Diwall a repris la route[5] et il tourne avec son quintet[6].

Groupes[modifier | modifier le code]

Fest-deiz avec Diwall en 2015.

Tournées[modifier | modifier le code]

  • Bretagne : festival Interceltique de Lorient (1995, 1996, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2005, 2007) Vieilles Charrues (2009), tombées de la nuit (1999), Cornouailles (2000, 2003, 2006) festival Yaouank (2000), nuit du folk (2001), fêtes maritimes de Brest (1996, 2000, 2004) et Douarnenez (2008), Nuits celtes (2002), championnat des sonneurs...
  • France : St Patrick à Bercy (2005), Cirque d'Hiver(1995), festival de Ris Orangis, Martigues (1996), Saint-Etienne, Lille, Strasbourg, Metz...
  • Italie : Teatro Picollo (Milan) avec le Civica Jazz band (2004), Vérone, Bergame, Ostiano (enregistrement 2CD Skolvan) "Live in Italia", Ancona, Bari, Arezzo, château de Milan, Aoste, Clusone...
  • USA : Chicago
  • Russie : Kazan, Nijni Novgorod, Rostov / Don, Novossibirsk (2010)
  • Pays-Bas : Amsterdam, Vlissingen, Leeuwarden, Leiden... (2004, 2006, 2008)
  • Espagne : Ortiguera, Mieres, Lalin, Santander, Bilbao, Vigo, Saragosse...
  • Belgique : Nuits Blanches Bruxelles, Anvers, Liege, Sant Niklaas, festival de Dranhouter, Boombal...
  • Écosse : Festival Celtic Connections Glasgow
  • Suisse : Sion, Corbeyrier, Monthey, Chateau D'Oex...
  • Allemagne : Liepzig, Hunfeld...
  • Pays de Galles : Caernarfon 
  • Luxembourg : Dudelange 

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Jean-Luc Roudaut, Diroll
  • 1995 : Yvon Étienne, Chansons trad pour demain
  • 1996 : Jean-Luc Roudaut, Dihun'ta
  • 1996 : Jean-Luc Roudaut et les enfants de Lanrivain, live
  • 1997 : Jean-Luc Roudaut et Celestino Lopez, Elodie
  • 1998 : Jean-Luc Roudaut et Ffran May, Stered Aour,
  • 1998 : Jean-Luc Roudaut, Vague de lune
  • 1998 : Drevan, Les mouettes ont pied (dir. artistique Dan Ar Braz)
  • 1999 : Diwall, Setu ar vuhez
  • 1999 : An Daou zo tri, Danvez
  • 2000 : Skolvan, Changed n'eus en amzer (Keltia Musique) Grand prix du disque Produit en Bretagne
  • 2002 : An Daou Zo tri, C'hwezh an houarn
  • 2003 : Skolvan : Live in Italia (Keltia musique) double album live enregistré à Ostiano (Crémona)
  • 2007 : Abalip et An daou zo tri, C'hwez an houarn
  • 2008 : Obis’trio, Obis'trio (coprod. Kornog Audio)
  • 2009 : Faou (autoproduction)
  • 2009 : Gwenaël Kerléo, Pevar (Coop Breizh)
  • 2010 : Gwenael Kerléo, Retour en terre celte (Coop Breizh)
  • 2013 : Loig Troël, Came from (autoproduction) premier album solo
  • 2015 : Ysa trio , Maouez an div zremm (Coop Breizh)
  • 2016 : Ecole J. Cornec, J'ai les crocs. (Compositions et réalisation)
  • 2018 : Loig Troël. , "Perspectives" (autoproduction)

Compilations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Loig Troël voyage loin sans oublier ses origines », sur Ouest-France.fr,
  2. « Skolvan : Loïc Troël à l'accordéon », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  3. Jérémie Pierre JOUAN, « Biographie Philippe Abalain Abalip », sur www.gwerz.com (consulté le )
  4. « Disques. Loig Troël », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  5. « Diwall », sur www.tamm-kreiz.bzh (consulté le ).
  6. « Hot Club Jazz Iroise. Soirée concert avec le Belmondo Trio », sur Le Telegramme (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :