Lion de Belfort (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lion de Belfort
Image dans Infobox.
Lion de Belfort, place Denfert-Rochereau (Paris) en 2020.
Présentation
Destination initiale
Commémoration
Créateur
Matériau
Construction
Hauteur
m
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

Le Lion de Belfort est une sculpture en plaques de cuivre repoussé d'Auguste Bartholdi, située au centre de la place Denfert-Rochereau à Paris dans le 14e arrondissement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors du salon de sculpture de 1878 à Paris, Bartholdi expose hors concours un modèle en plâtre reproduisant le lion au tiers de sa taille définitive. Le conseil municipal parisien l'acquiert en 1880 pour la somme de 20 000 francs et souhaite l'installer aux Buttes-Chaumont, mais la pétition des habitants du 14e arrondissement — qui souhaitent en faire un symbole fort de Paris — décide de sa place définitive, place Denfert-Rochereau[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Lion de Belfort regarde en direction de la statue de la Liberté de Paris (15e), qui a également été sculptée par Bartholdi.

La sculpture est une réplique, réduite au tiers de sa taille initiale, du Lion de Belfort (taillé dans la roche à Belfort), soit une hauteur de 4 m pour une longueur de 7 m. Elle symbolise la résistance du colonel Denfert-Rochereau (un médaillon en bronze à l'effigie du colonel est ajouté à la sculpture en 1920) durant le siège de la place forte de Belfort pendant la guerre franco-prussienne de 1870.

La sculpture est inscrite au titre des monuments historiques depuis le , avec une modification au [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]