Linamix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Linamix
Père Mendez
Mère Lunadix
Père de mère Breton
Sexe Mâle
Naissance 1987
Pays de naissance Drapeau de la France France
Mort 2016
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Jean-Luc Lagardère
Propriétaire Jean-Luc Lagardère
Entraîneur François Boutin
Jockey Freddy Head
Nombre de courses 10
Nombre de victoires 4
Gains en courses 543 706 €
Distinction Tête de liste des étalons en France (1998, 2004)
Principales victoires Poule d'Essai des Poulains

Linamix (1987-2016) est un cheval de course pur-sang anglais né en France en 1987 de l'union de Mendez et Lunadix, par Breton.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Élevé par Jean-Luc Lagardère, il fut l'un des meilleurs compétiteurs de sa génération. À deux ans, il s'adjuge la seconde place du Grand Critérium. L'année suivante, il remporte la plus belle victoire de sa carrière dans la Poule d'Essai des Poulains. Aisément reconnaissable dans le peloton avec sa robe gris clair, Linamix s'octroie une belle collection de premiers accessits dans le Prix Jacques Le Marois, le Prix du Moulin de Longchamp et les Champion Stakes après avoir tenté sa chance sans succès dans le Derby d'Epsom. Il se retire à la fin de son année de 3 ans.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Tableau de bord[modifier | modifier le code]

Au haras[modifier | modifier le code]

C'est surtout au haras que Linamix va asseoir sa notoriété. Malgré ses origines complètement atypiques, à contre-courant de toutes les modes et totalement dépourvues des courants de sang dominants, il est devenu le meilleur étalon de France. Soutenu au début par la jumenterie de son propriétaire, il a peu à peu gagné la confiance des éleveurs français et étrangers. Retiré de la monte en 2008 en raison de problèmes de fertilité, ses services étaient facturés à 50 000 €. Il est mort le 6 septembre 2016 au Haras d'Ouilly en Normandie et sa dépouille a été incinérée en Belgique[1].

Tête de liste des étalons en France en 1998 et 2004, il a donné 14 lauréats de groupe 1, parmi lesquels :

Père de mère remarqué, ses filles ont donné une dizaine de lauréats de groupe 1, parmi lesquels le champion sprinter Muhaarar (Commonwealth Cup, July Cup, Prix Maurice de Gheest, British Champions Sprint Stakes...), Natagora (1000 Guinées, Cheveley Park Stakes) Valyra (Prix de Diane), Montmartre (Grand Prix de Paris) ou le stayer Vazirabad (Prix Royal Oak).

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Linamix
Père
Mendez
Bellypha Lyphard Northern Dancer
Goofed
Belga Le Fabuleux
Belle de Retz
Miss Carina Caro Fortino
Chambord
Miss Pia Olympia
Ultimate Weapon
Mère
Lunadix
Breton Relko Tanerko
Relance
La Melba Chanteur
Marv Tavy
Lutine Alcide Alycidon
Chenille
Mona Abernant
Social Gulf

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paris-Turf, « Disparition de Linamix » (consulté le 10 septembre 2016)