Ligne Bakou-Tbilissi-Kars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ligne Kars-Tbilissi-Bakou)
Aller à : navigation, rechercher
Ligne Kars-Tbilissi-Bakou

La ligne Bakou-Tbilissi-Kars ou BTK (Bakü-Tiflis-Kars demiryolu hattı en turc, Bakı-Tbilisi-Qars dəmiryolu xətti en azéri, ბაქო-თბილისი-ყარსის რკინიგზა / bak’o-t’bilisi-qarsis rkinigza en géorgien) ou la ligne Kars-Akhalkalaki-Tbilissi-Bakou est une ligne de chemin de fer reliant directement l'Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie, inaugurée le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne de chemin de fer s'étend sur 838 kilomètres depuis Bakou, la capitale azerbaïdjanaise sur la rive occidentale de la Caspienne, à la ville de Kars, au nord-est de la Turquie en contournant volontairement l'Arménie. Sa capacité est prévue pour accueillir dans un premier temps, un million de passagers par an pour 6,5 millions de tonnes de fret. La jonction ferroviaire avec l'Europe sera achevée en 2018, lorsque la Turquie mettra la dernière pierre au tunnel ferroviaire Marmaray, en cours de construction sous la mer de Marmara[1].

Sa capacité sera d'un million de passagers par an pour 6,5 millions de tonnes de fret. Dans une 2e étape prévue pour 2030, sa capacité passera à 3 millions de passagers et 17 millions de tonnes de fret.

Le projet, prévu initialement pour 2012, est reporté à plusieurs reprises pour différentes raisons : changement de gouvernement en Géorgie, problèmes de financement d'une entreprise turque, difficultés liées au climat et au relief[2].

Le BTK est inauguré le 30 octobre 2017 en présence des représentants de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie, du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan et de la Turquie : leur communiqué commun y voit une promesse de « paix et de prospérité pour la région ». Le premier train de marchandises part du port d'Alat (en), sur la mer Caspienne[3],[2] avec un chargement de 600 tonnes de blé : il atteint Kars le 3 novembre et le port de Mersin, sur la côte sud de la Turquie, le 4 novembre, ayant parcouru 826 km de Bakou à Kars et 1 258 km de Kars à Mersin[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]