Leucoraja melitensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Leucoraja melitensis ou la Raie de Malte
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Chondrichthyes
Sous-classe Elasmobranchii
Super-ordre Euselachii
Ordre Rajiformes
Famille Rajidae
Genre Leucoraja

Nom binominal

Leucoraja melitensis
(Clark, 1926)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2bcd+3bcd+4bcd :
En danger critique d'extinction

La Raie de Malte ou Raie maltaise (Leucoraja melitensis) est une espèce de raie rare et menacée, vivant entre les bassins occidentaux et orientaux de la mer Méditerranée, dans le canal de Sicile.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

L'espèce est une des quatre espèces de raies endémiques de Méditerranée. Elle a été décrite en 1926[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Leucoraja melitensis était autrefois commune dans le canal de Sicile, des côtes de Tunisie à celles de Sicile et autour de Malte. Elle était rencontrée plus rarement dans le bassin méditerranéen occidentale, en Corse, Sardaigne, voire dans le golfe du Lion. La pêche au chalut a vraisemblablement eu un impact fortement négatif sur une espèce désormais devenue très rare et seulement rencontrée en Tunisie et autour de l'archipel maltais[2]. Subsistant uniquement dans la zone du canal de Sicile soumise à forte pression du chalutage, l’espèce est considérée en danger critique d'extinction par l'IUCN[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

La raie maltaise vit sur des fonds sableux et sablo-vaseux, de quelques mètres à plus de 800 m de profondeur. Elle a été rencontrée à des profondeurs de 60 à 800 m, mais est plus communément observée entre 400 à 800 m[2].

Taille[modifier | modifier le code]

La gamme de taille des spécimens capturés entre 1985 à 2001 était de 9 à 42 cm. Les deux sexes ont une taille adulte autour de 40 cm, avec un maximum observé à 50 cm[2].

Comportement[modifier | modifier le code]

Elle se nourrit principalement de crustacés amphipodes. La jeune raie a tendance à suivre sa mère mais aussi de gros objets[2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

L'espèce est ovipares. L'accouplement se réalise par étreinte. La reproduction a lieu toute l'année, mais les femelles qui ovulent ont été observées principalement au printemps et en automne et produisent 10 à 56 œufs par an. Ils sont pondus par paires, et ont la forme d'une capsule oblongue avec des cornes pointues et des bords droits. Ils sont déposés sur des fonds sableux ou vaseux[2].

L'âge adulte, la longévité, la taille à la naissance, le temps de gestation, la fécondité, le taux d'accroissement de la population et la mortalité ne sont pas connus[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) R.S. Clark, Rays and skates, a revision of the european species, Scient. Invest., Fishery Bd Scotl., , 66 p.
  2. a, b, c, d, e et f Référence EOL : Leucoraja melitensis (Clark, 1926) (en)
  3. Référence UICN : espèce Leucoraja melitensis (Clark, 1926 (en)