Les miracles n'ont lieu qu'une fois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les miracles n'ont lieu qu'une fois
Réalisation Yves Allégret
Scénario Jacques Sigurd
Acteurs principaux
Sociétés de production Films Sacha Gordine
Excelsa Film
Pays d’origine Drapeau de la France France/Drapeau de l'Italie Italie
Genre comédie romantique
Durée 98 minutes
Sortie 1951

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les miracles n'ont lieu qu'une fois est un film franco-italien réalisé par Yves Allégret, sorti en 1951.

Synopsis[modifier | modifier le code]

De Paris à la Toscane, de 1939 à 1950, l'histoire d'un grand amour entre deux jeunes étudiants que la guerre va profondément transformer. Séparés par le conflit, ils tenteront de raviver la flamme d'une grande passion … mais les miracles n’ont lieu qu’une fois ….

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Le mois de juillet 1939 en France. L'année scolaire touche à sa fin et Jérôme (Jean Marais), un étudiant de 22 ans en médecine, s'apprête à partir en vacances en Bretagne avec des amis. Cependant il demeure pensif et craint de regretter de n'avoir jamais abordé la ravissante Claudia (Alida Valli), une étudiante italienne qu'il croise depuis des mois et qui doit quitter la France le soir même pour l'Italie. Il décide donc de se rendre à son hôtel de la rue Royer-Collard. Après quelques évitements, les deux jeunes gens s'avouent leur amour réciproque, c'est le coup de foudre immédiat. Jérôme accompagne Claudia à la gare et ne pouvant la quitter ainsi, lui promet de la rejoindre en Toscane le mois suivant, dès qu'il aura trouvé assez d'argent.

Et c'est ce qui va arriver, quelques semaines plus tard. Ils se retrouvent à San Gimignano en Toscane, terre d'élection des amoureux, dans le village natal de Claudia. Dans la chaude ambiance de ce petit village médiéval, ils vont vivre là des jours de bonheur parfait. Un miracle a eu lieu entre ces deux êtres qui hier encore se connaissaient à peine. Jérôme s'aperçoit qu'il aime sérieusement Claudia et lui propose de l'épouser. Les deux amoureux rentrent à leur hôtel, plein de projets … mais la ville est agitée : la guerre vient d'être déclarée. Jérôme apprend du consulat de France qu'il est mobilisé et qu'il doit rentrer ce mois de septembre 1939. Séparés par la guerre, ne pouvant plus correspondre, Jérôme,  est fait prisonnier, s'évade, vit de marché noir et perd la trace de Claudia. Il essaiera de l'oublier en refaisant sa vie, se mariant puis divorçant, toujours hanté par le souvenir de cet amour perdu, il n'y arrivera pas. Onze ans plus tard, en 1950, il partira en Italie pour tenter de la retrouver, mais le temps a passé. Finalement la voici infirmière dans un hôpital mariée à un docteur, sans l’aimer. Les souvenirs sont évoqués. Jérôme et Claudia retournent à San Gimignano tristement car à présent tout a changé entre eux. Ils décident bien de rester en contact espérant le miracle …. tout en sachant qu’il n’aura eu lieu qu’une fois.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]