Les Terres du bout du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la littérature.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Terres du bout du monde (Terras do sem fin) est un roman de 1943 de Jorge Amado traduit du portugais par Isabel Meyrelles en 1985.

Résumé[modifier | modifier le code]

João part pour Ilhéus. Certains comme Juca ou Horácio y défrichent pour planter des cacaoyers. Juca travaille avec son frère Sr (ce sont les Badaro) et ils disputent la forêt de Sequeiro Grande avec Horácio pour la défricher. Ils paient João pour arpenter la forêt. Des gens de tout le Brésil viennent à Ilhéus pour l'argent et le vécu de certains de ces protagonistes nous est transmis tout au long de l'œuvre. Une guerre éclate pour la possession de la forêt. Les Badaro sont vaincus. Les cacaoyers plantés à la place de la forêt sont hyperproductifs.