Les 100 Tours de Centour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les 100 tours de Centour)
Aller à : navigation, rechercher
Les 100 Tours de Centour
Titre original Les 100 Tours de Centour
Genre série jeunesse, éducatif, science-fiction
Acteurs principaux Roland Chenail
Julien Genay
Yves Massicotte
Ghyslain Tremblay
Camille Ducharme
Madeleine Sicotte
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Québec
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 105
Durée 15 minutes
Diff. originale 19711972

Les 100 Tours de Centour est une série télévisée jeunesse québécoise en 105 épisodes[1] de 15 minutes diffusée en 1971 et 1972 à Radio-Québec et qui fut rediffusée à Radio-Canada au début des années 1980.

Guy Sanche en était le script-éditeur.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire pivotait autour de Centour, un génie provenant d'un autre monde, le pays des génies, et qui était un joueur de tours possédant un bracelet magique. Dans le but de jouer ses tours, il se déguisait en scientifique, en enquêteur (le détective Toutalaloupe) ou dans d'autres personnages. Lorsqu'il mettait la pagaille dans une pièce à l'aide de son bracelet, il laissait souvent comme "signature" des empreintes de pieds colorés un peu partout. Verbo, un autre génie, fut envoyé sur terre, plus précisément au Québec, pour contrecarrer les machinations de Centour. Verbo s'était fait ami avec Pico et avec sa famille, son père Philibert et sa mère Cybèle. Afin de l'aider, Verbo utilisait un petit instrument aide-mémoire qui s'appelait Mémo. C'est en faisant une phrase grammaticalement parfaite que Verbo parvenait à déjouer Centour et à remettre les choses dans leur état initial.

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • L'émission comprenait un volet éducatif axé sur le bon usage de la langue française. Lors de sa diffusion originale, dans certaines classes de l'école primaire, on apportait le téléviseur afin de visionner les émissions. Par la suite, les élèves pratiquaient des exercices axés sur les leçons apprises lors de l'émission.
  • Le son qu'émet le bracelet de Centour semble provenir de certains passages de Computer in Love, notamment vers 1:47, de Jean-Jacques Perrey et Gershon Kingsley connus sous Perrey & Kingsley. (À confirmer)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]