Le Travail de la liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le travail de la liberté
Auteur Robert Misrahi
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Éditeur Le Bord de l'eau
Lieu de parution Paris
Date de parution 2008
Nombre de pages 295
ISBN 9782356870117

Le travail de la liberté est le titre d'un essai de Robert Misrahi. L'auteur déclare avoir écrit une synthèse de son œuvre consacrée à la philosophie du bonheur dont une racine s'appuie sur la philosophie de la joie de Spinoza.

Sommaire

Présentation générale[modifier | modifier le code]

L'origine du projet[modifier | modifier le code]

Robert Misrahi donne dans l'avant-propos de l'ouvrage l'origine et la genèse du projet.

Il s'agit pour lui d'« écrire une synthèse de ma pensée pour travailler à une meilleure saisie de mon propos d'ensemble et de mes réflexions particulières. [.] je dresse comme un bilan. [.] ce sera le bilan d'une œuvre. »[1].

Il donne pour objectif à ce travail de « valoir comme second commencement. En effet, ce projet ne me concerne pas seul. L'enrichissement visé par une éthique philosophique concerne aussi bien le lecteur que l'auteur. »[1].

Il pense que « la synthèse devrait assurément mieux atteindre son objectif que mes œuvres éparses,[.] et répondre à l'attente d'un lecteur souhaitant disposer de matériaux réflexifs cohérents pour fonder sa propre vie et orienter sa propre action »[1].

Dans toute son œuvre, Robert Misrahi précise les raisons et détaille les modalités qui font de sa philosophie humaniste et existentialiste une manière de vivre. Cette œuvre s'inscrit dans la pratique de la sagesse : la prosophia.

Sommaire de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Le sommaire se trouve en fin d'ouvrage[2].

  • Avant propos
  1. Les fondations
    1. Historicité et Laïcité
    2. Les tâches concrètes de la philosophie
    3. Le Sujet comme Désir
  2. L'édifice
    1. La Conversion
    2. L'éthique de la Joie
    3. La politique de l'Accomplissement
  • Conclusion
  • Glossaire
  • Bibliographie de Robert Misrahi (établie par Maurice Barbot et Marc Haffen)
    • Remerciements
    • Présentation
    • Livres, traductions, articles, entretiens et recensions publiés
    • Inédits
    • Thèses de doctorat sous la direction de Robert Misrahi
    • Cours de Robert Misrahi professés à la Sorbonne
    • Documents audio visuels

Découverte[modifier | modifier le code]

L'auteur a utilisé volontairement et assume le choix d'un vocabulaire vernaculaire. Il utilise les concepts qu'il a défini et détaillé dans son œuvre et dont il a synthétisé la présentation dans 100 mots pour construire son bonheur'[3].

Chapitre 1 : Les fondations

Historicité et Laïcité[modifier | modifier le code]

Les tâches concrètes de la philosophie[modifier | modifier le code]

Difficultés, souffrance et crise[modifier | modifier le code]

Exigence d'une philosophie[modifier | modifier le code]

La philosophie comme éthique[modifier | modifier le code]

Anthropologie philosophique et travail de la liberté[modifier | modifier le code]

Le Sujet comme Désir[modifier | modifier le code]

Le corps comme Conscience et comme Sujet[modifier | modifier le code]

La conscience première de Soi-Même comme réflexivité, puis comme réflexion[modifier | modifier le code]

Le Sujet concret comme Désir et comme Jouissance[modifier | modifier le code]

Le Désir-Sujet comme miroir et comme relation[modifier | modifier le code]

Le régime empirique de l'existence[modifier | modifier le code]

Chapitre 2 : L'édifice

La Conversion[modifier | modifier le code]

Considérations préliminaires[modifier | modifier le code]

La nature de la Conversion[modifier | modifier le code]

Le contenu de la Conversion et ses trois moments[modifier | modifier le code]

La Conversion comme sagesse[modifier | modifier le code]

L'éthique de la Joie[modifier | modifier le code]

L'autonomie, l'estime de soi et la Joie d'exister[modifier | modifier le code]

La Joie d'Amour[modifier | modifier le code]

La jouissance du monde[modifier | modifier le code]

Le Bonheur comme synthèse sélective et le Préférable[modifier | modifier le code]

La politique de l'Accomplissement[modifier | modifier le code]

Considérations préliminaires : De la pertinence d'un réflexion politique, à la fois philosophique et individuelle[modifier | modifier le code]

Accuser avec justesse. Les problèmes, les fausses causes et l'enjeu véritable. Le bonheur et le bien-être existentiel[modifier | modifier le code]

Comprendre tout le Réel : Le libre Désir, fondateur de l'institution[modifier | modifier le code]

Transformer le Réel. Conversion et responsabilité. Le fondement du nécessaire dialogue[modifier | modifier le code]

Agir. Les contenus concrets de la "vraie vie" : les valeurs de la démocratie heureuse et leur mise en œuvre (Culture, Liberté, Justice, Jouissance)[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Robert Misrahi reconnait que « j'avais publié [.] un ouvrage dont nous [l'auteur, Nicolas Martin, Antoine Spire, Dominique-Emmanuel Blanchard] étions tous satisfaits mais qui n'avait pas eu la diffusion que nous espérions. Il s'agit du travail de la liberté en 2008 » [4].

Critiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Le travail de la liberté 2008, p. 8
  2. Le travail de la liberté 2008, p. 293
  3. Robert Misrahi, 100 mots pour construire son bonheur, Les Empêcheurs de tourner en rond, , 443 p. (ISBN 9782846710640)
  4. La Construction du Bonheur, Paris, Le Bord de l'eau, , 95 p. (ISBN 9782356871961), p. 46

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Robert Misrahi, Le travail de la liberté, Paris, Le Bord de l'eau, , 295 p. (ISBN 9782356870117).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]