Le Juge et son bourreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Juge et son bourreau (Der Richter und sein Henker) est un roman policier de Friedrich Dürrenmatt, écrit en 1952, et publié dans le journal suisse Der Schweizerische Beobachter (de).

Résumé[modifier | modifier le code]

Le commissaire Hans Bärlach de la police de Berne, qui se meurt du cancer, doit résoudre l'assassinat de son meilleur officier, le lieutenant Ulrich Schmied. Il est aidé dans son enquête par l'agent Walter Tschanz. Comme Schmied avait enquêté sur les crimes de Richard Gastmann, un criminel de carrière et vieil ennemi de Bärlach, les soupçons tombent immédiatement sur lui. Mais l'enquête de Bärlach dérape quand Tschanz tue Gastmann, soi-disant en situation de légitime défense. Il s'avère que Tschanz est celui qui a assassiné Schmied et qu'il à délibérément tué Gastmann de sorte que celui-ci soit accusé du meurtre de l'officier de police. Or, Bärlach sait déjà tout cela. C'est lui qui a poussé Tschanz à tuer Gastmann, entraînant la mort de de ce dernier : une punition que Bärlach estime juste pour tous les crimes précédent que ce criminel aurait commis, mais que le commissaire n'a jamais été en mesure de prouver.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]