Le Sauvage (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Génie des forêts)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Sauvage.

Le Sauvage (Леший, Leshiy) est une pièce de théâtre d'Anton Tchekhov, comédie en quatre actes écrite en 1889 et créée le 27 décembre 1889 au Théâtre Abramov. La pièce est retirée après quelques représentations. Tchekhov s'inspire de ses séjours de 1888 et 1889 à Louka chez les Lintvariov[1].

La pièce a d'abord été refusée aux théâtre Alexandra de Saint-Pétersbourg et au théâtre Maly de Moscou.

Les personnages de la pièce réapparaitront dans Oncle Vania.

Variantes du titre de la pièce selon les traductions : L'Homme des bois, Le Génie des forêts ou Le Sylvain.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Vladimirovitch Sérébriakov, professeur à la retraite
  • Éléna Andréïevna, son épouse, 27 ans
  • Sonia, 20 ans, fille du professeur d'un premier mariage
  • Maria Vassilievna Voïnitskaïa, veuve d'un conseiller secret, mère de la première épouse du professeur
  • Egor Petrovitch Voïnitski, son fils
  • Léonid Stépanovitch Jeltoukhine, homme très fortuné
  • Ioulia Stépanovna, sa sœur, 18 ans
  • Ivan Ivanovitch Orlovski, propriétaire terrien,
  • Fiodor Ivanovitch, son fils
  • Mikhaïl Lvovitch Khrouchtchov, propriétaire terrien terminant ses études à la faculté de médecine
  • Ilia Ilitch Diadine
  • Vassili, domestique de Jeltoukhine
  • Semion, meunier

Thèmes[modifier | modifier le code]

Un des thèmes dominants dans "Le sauvage" est que la destruction de l'environnement et de la vie des gens sont très intimement liées[2].

L'on retrouve également les thèmes de l'ennui, des excès de l’alcoolisme, le besoin d'être aimé pour aimer.

Histoire[modifier | modifier le code]

La pièce est à l'origine une collaboration entre Tchekhov et Alexey Suvorin. Elle est donc remplie de détails biographiques rassemblés durant leur séjour d'été, ensemble, en 1888.[3] Cette tragi-comédie est à rapprocher des histoires déjà écrites ou en cours d'écriture avec pour arrière plan le voyage de Tchekhov à Kharkov et Taganrog en 1887.

Le sauvage en France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Séjours de Tchekhov à Louka
  2. Rayfield, Donald. Understanding Chekhov: A Critical Study Of Chekhov's Prose And Drama. 1st edition. Madison: University of Wisconsin Press, 1999. Print.
  3. Allain, P., Gotlied, V. The Cambridge Companion to Chekhov. 1st edition. Cambridge: Cambridge University Press, 2000. Print.