Laima Vaikule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laima Vaikule
Description de cette image, également commentée ci-après
Laima Vaikule en 2011.
Informations générales
Naissance (65 ans)
Cēsis, Lettonie
Activité principale Chanteuse, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop, jazz
Instruments Voix
Années actives 1979 à aujourd'hui
Site officiel http://laima.com/

Laima Vaikule, née le à Cēsis, est une chanteuse lettone.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de quinze ans, Laima Vaikule devient soliste de l'orchestre de la radio-télévision de Riga dirigé alors par Raimonds Pauls[1]. Depuis 1979, elle se produit dans la célèbre salle de spectacle de Jurmala Jūras pērle, réputée pour ses programmes de variété[2],[3]. En 1984, elle réussit le concours d'entrée à la faculté de réalisation de l'Académie russe des arts du théâtre. Le compositeur russe Ilya Reznik lui propose d’enregistrer la chanson Nochnoy koster présentée lors de l'émission musicale Pesnia-86 à la télévision russe et la fait connaitre dans toute l'Union soviétique. En 1987, elle remporte le premier prix au festival de musique Bratislavská Lýra (Bratislava).

Laima Vaikule est parmi les fondateurs de la compétition des jeunes talents Jurmala Young Pop Singer Competition qui se déroule à Jūrmala en 1986-1993.

Elle est l'invitée régulière du concours New Wave, parrainé par Alla Pougatcheva, qui se déroule à Jūrmala. Après que le festival New Wave se déplace à Sotchi en 2015, elle dirige le festival annuel Laima Rendez-vous Jūrmala.

Vaikule refusa de se produire en Crimée depuis son annexion par la Russie[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Vernissage (Вернисаж)
  • 1992 : Je prie pour toi (Я за тебя молюсь)
  • 1993 : Laima Tango
  • 1993 : Ah, Vernissage (Ах, вернисаж, ах, вернисаж!) avec Valeri Leontiev
  • 1994 : Adieu, mon bien-aimé (Милый, прощай!)
  • 1996 : Je suis sortie sur la Piccadilly (Я вышла на Пикадилли)
  • 1996 : Tout vient et tout s'en va (Viss nāk un aiziet...)
  • 1998 : Quartier latin (Латинский квартал)
  • 1999 : Miroir (Зеркало)
  • 2000 : Meilleures chansons (Лучшие песни)
  • 2002 : Les noms pour tous les temps (Имена на все времена)
  • 2005 : Que joue le pianiste ? (О чём играет пианист?)
  • 2013 : De nouveau à la maison (Atkal mājās)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Birgit Beumers, Pop Culture Russia!: Media, Arts, and Lifestyle, ABC-CLIO, (ISBN 9781851094592, lire en ligne), p. 238
  2. (en)Tatyana Smorodinskaya, Encyclopedia of Contemporary Russian Culture, Routledge, (ISBN 9781136787850, lire en ligne), p. 485
  3. (en)David MacFadyen, Estrada?!: Grand Narratives and the Philosophy of the Russian Popular Song since Perestroika, McGill-Queen's Press - MQUP, (ISBN 9780773570245, lire en ligne), p. 15
  4. (en)Laima Vaikule: Latvian pop star angers Russia with Crimea snub, 14 August 2018 bbc.com

Liens externes[modifier | modifier le code]