La Collection invisible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Collection invisible
Auteur Stefan Zweig
Genre Nouvelle
Version originale
Langue Allemand
Titre Die unsichtbare Sammlung
Date de parution 1925
Version française
Traducteur Manfred Schenker
Éditeur Grasset
Lieu de parution Paris
Date de parution 1935

La Collection invisible est une nouvelle de l'écrivain autrichien Stefan Zweig, publiée pour la première fois en France en 1935.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans un train ayant passé Dresde, vers 1923, le conteur apprend de la bouche d'un antiquaire la mésaventure d'un collectionneur d'eaux-fortes, vétéran de la guerre de 1870, habitant le fin fond de la "province saxonne" (probablement la Saxe prussienne). Le collectionneur, aveugle dès avant le début de la Première Guerre mondiale, est persuadé de posséder une formidable collection, digne de faire pâlir d'envie le conservateur du "cabinet royal des estampes de Vienne ou de Paris", ce que semble attester les achats effectués depuis près de soixante ans chez l'antiquaire. Mais la réalité est bien autre. Subissant de plein fouet l'hyperinflation, sa famille a été contrainte de vendre une à une ses eaux-fortes de Rembrandt, Dürer et autres, afin de subvenir à leurs besoins basiques. Aussi, afin de ne pas briser le cœur du vieil homme, sa fille demande-t-elle au visiteur imprévu de jouer le jeu, et de paraître fort enjoué et étonné lorsque son père lui montrera sa collection…

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle traduction de l'allemand par Anaïs Ngo, Les Éditions de l'Ebook malin, collection : la Caverne des introuvables, 29 novembre 2013 (ISBN 9782367882253)
  • In La Peur, recueil de six nouvelles de Stefan Zweig. Traduction de Manfred Schenker. Octobre 2008 (ISBN 2-253-15370-2) (notice BnF no FRBNF38924924).

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

  • Une eau-forte de Rembrandt, de Thomas Grascoeur, 2018, 3 minutes[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Une eau-forte de Rembrandt (2018) », sur www.unifrance.org (consulté le 22 mai 2018)