TheFork

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis LaFourchette)

TheFork
Création
Fondateurs Bertrand Jelensperger
Patrick Dalsace
Denis Fayolle
Forme juridique SASU
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Almir Ambeskovic
Actionnaires TripAdvisor (100 %)
Activité Portails internet
Produits Réservation de restaurants
Société mère TripAdvisor
Sociétés sœurs Viator
CruiseCritic
Housetrip
SIREN 494447949[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.thefork.fr

Chiffre d'affaires 34,3 M€ en 2018
Résultat net -9,4 M€ en 2018 (perte)[2]

TheFork (anciennement LaFourchette) est une plate-forme française de réservation de restaurants en ligne, accessible par un site web et par une application mobile disponible sur Android et iOS. Elle est présente dans plus de vingt pays en Europe.

Historique[modifier | modifier le code]

LaFourchette a été créée en 2007[3] par Bertrand Jelensperger[4], Patrick Dalsace[5] et Denis Fayolle[6], avec une activité en France et en Espagne. En 2011, c'est la première plate-forme de réservation de restaurants en France[7].

En 2014, LaFourchette est rachetée par l'américain TripAdvisor pour une somme estimée à 150 millions de dollars[8],[9].

En , LaFourchette est présente dans onze pays, après notamment des acquisitions réalisées en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal et en Australie. L'acquisition de Restorando en lui permet de s'implanter dans huit pays d'Amérique latine[10] (l'activité est cependant interrompue suite à l'épidémie de COVID-19), puis le partenariat stratégique noué avec le Guide Michelin lui ouvre cinq pays supplémentaires, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne[11],[12].

En 2020, l'entreprise choisit d'harmoniser l'appellation utilisée dans les différents pays où elle est présente (LaFourchette en France, El Tenedor en Espagne, Bookatable au Royaume-Uni) sous le nom TheFork[13]. La société conserve néanmoins sa forme juridique[14].

En 2022, la société élargie sa gamme produit en proposant un système de paiement intégré à l'application et un système de paiement à table basé sur les QR codes, appelé "TheFork Pay".

Modèle économique[modifier | modifier le code]

L'entreprise se rémunère en prélevant une commission de 2 euros par couvert à chaque réservation[15] et en facturant un abonnement à certains restaurateurs partenaires (modèle freemium)[16]. En 2018 la société reste déficitaire.

Activité, rentabilité, effectif[17]
2015 2016 2017 2018 2019 2020
Chiffre d'affaires en k€ 16 274 21 285 27 247 34 334 41 908
Résultat en k€ - 10 090 - 10 734 - 10 747 - 9 435 -17 440
Effectif moyen annuel 110 156 176 209 239

Références[modifier | modifier le code]

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. « LA FOURCHETTE », sur societe.com (consulté le )
  3. « Société LA FOURCHETTE à PARIS 09 (Chiffre d'affaires, bilans, résultat) avec Verif.com - Siren 494447949 », sur www.verif.com (consulté le ).
  4. « Bertrand JELENSPERGER - Dirigeant de la société La Fourchette - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le )
  5. « Patrick Dalsace, heureux et riche fondateur de Lafourchette.com », sur Stratégies, (consulté le )
  6. EcoRéseau Business, « EcoRéseau Business | Denis Fayolle et lafourchette.com », sur EcoRéseau Business, (consulté le )
  7. « La Fourchette.com augmente son capital et lève 3,3 millions d'euros », sur lexpress.fr, (consulté le ).
  8. « Le spécialiste de la réservation La Fourchette racheté par le géant américain Trip Advisor », sur La Tribune, (consulté le ).
  9. « Un coup de Fourchette à 150 millions de dollars », sur lejdd.fr (consulté le )
  10. « LaFourchette accélère en Amérique Latine avec le rachat de Restorando », sur ecommercemag.fr, (consulté le )
  11. Christophe Palierse, « Les restaurants sélectionnés par le Michelin référencés sur LaFourchette et TripAdvisor », sur lesechos.fr, (consulté le )
  12. Alice Bosio, « Le guide Michelin s'allie à TripAdvisor et LaFourchette », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  13. Alice Bosio, « LaFourchette devient « TheFork » », sur lesechos.fr, (consulté le )
  14. « Nom officiel de la société », sur www.infogreffe.fr (consulté le )
  15. « 1 exemple d'appli et de business model réussis : La Fourchette », sur elaee.com, (consulté le )
  16. « Restauration en ligne : LaFourchette ne fait qu'une bouchée de BestTables », sur itespresso.fr, (consulté le )
  17. « LA FOURCHETTE - bilans récents - », sur www.verif.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]