Léon Marès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léon Marès
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Léon Marès est un riche collectionneur né à Montpellier en 1854. Officier des haras, il est élu maire de Saint-Gély-du-Fesc puis de Lovagny.

Il s'installe au château de Montrottier à compter de 1906. À sa mort, le , il lègue le domaine, château et collections, à l'Académie florimontane d'Annecy, dont il était membre. Ainsi que le collectionneur l'avait demandé dans son testament, le château est ouvert au public depuis 1919 et les collections laissées en l'état . Ce château constitue une des dernières demeures d'un collectionneur du début du XXe siècle.

L'Académie florimontane a soutenu dès 1949 les recherches de Joseph Serand. Elle les encourage à nouveau depuis 2007 et les soutient avec les nombreux travaux, basés sur des sources inédites, de Julien Coppier sur Léon Marès, parus entre autres dans la Revue savoisienne, revue de l'Académie florimontane.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Julien Coppier, - « À l’épreuve de l’histoire : la destruction de la statue équestre de Louis XIV à Montpellier () », in Études héraultaises, no 43, Montpellier, 2013, p. 103–107.
  • Julien Coppier, - « Le domaine de Montrottier au temps de la famille Frèrejean (1876-1906) », in Revue savoisienne-Académie florimontane, 153e année, 2013, p. 95–125.
  • Julien Coppier, « La Falabrego, société des Méridionaux vivant en Haute-Savoie », in Études héraultaises, no 44, Montpellier, 2014, p. 155–156.
  • Archives départementales de la Haute-Savoie. Coppier (Julien), Généreuse Haute-Savoie, histoire des dons et legs 1860-1940 : Léon Marès et son legs du château de Montrottier à l'Académie florimontane, in "des Philanthropes œuvrant pour les Beaux-arts et loisirs", Annecy, 2012, p. 58-61
  • Julien Coppier, « Léon Marès (1854-1916) : de ses racines montpelliéraines à sa vie en Haute-Savoie, un collectionneur singulier », Mémoires de l'Académie des Sciences et Lettres de Montpellier,‎ , p. 65-90
  • Julien Coppier, « Léon Marès (1854-1916) : éclairages sur un collectionneur à partir de documents inédits », Revue savoisienne,‎ , p. 331-360
  • Jean Nougaret, « Note sur deux œuvres d’Alexandre Cabanel » Revue savoisienne, 2011
  • Gérard-Robert Blanc, Léon Marès (1854-1916) Sur le chemin d'un collectionneur, de Montpellier à Montrottier, Société des écrivains, Paris, 2011, 115 pages.
  • Julien Coppier, « Léon Marès (1854-1916) : éclairages sur une personnalité à partir de documents inédits », Revue savoisienne,‎ , p. 181-215
  • Julien Coppier, « Le domaine de Montrottier (Lovagny–Haute-Savoie), de la demeure du collectionneur Léon Marès à la propriété de l’Académie florimontane (1916-1919) », Revue savoisienne,‎ , p. 97-130
  • Archives départementales de la Haute-Savoie. Coppier (Julien), La Florimontane et ses académiciens : 400 ans au service de la connaissance, catalogue de l’exposition (-), Annecy, 2007, 28 p.
  • Premat, B. De l’Association florimontane à l’Académie florimontane : histoire d’une renaissance (1951-2007), Annecy, 2009, 734 p.
  • Julien Coppier, Le château de Montrottier : la demeure d’un collectionneur (Lovagny–Haute-Savoie), Saint-Amand-Montrond, Édition Gaud, , 36 p.
  • J. Serand, Le château de Montrottier, étude historique et archéologique. Annecy, 1949.