L'Espérance (taverne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Espérance (homonymie).
Taverne L’Espérance
Bruxelles - L'espérance - Façade.jpg
Présentation
Type
Taverne-hôtel
Destination actuelle
Taverne-hôtel
Style
Architecte
Léon Govaerts
Construction
1930
Statut patrimonial
Classé
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Rue du Finistère 1-3, Bruxelles
Accès et transport
Métro

La Taverne L’Espérance est un café de style Art déco construit en 1930 à Bruxelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située rue du Finistère dans un immeuble de style éclectique érigé en 1874, le rez-de-chaussée a été transformé en 1930 par Léon Govaerts.

Situation[modifier | modifier le code]

La Taverne l'Espérance se situe dans la rue du Finistère, no 1-3, adjacente à la rue Neuve. Elle se trouve à deux pas de l'église Notre-Dame du Finistère.

Description[modifier | modifier le code]

L’établissement possède la particularité d’avoir conservé en grande partie son mobilier d’origine. Son ornementation est dans le style l’Art Déco.

Le vert y est dominant, couleur symbolique de l'Espérance.

À l’extérieur de l’établissement : petit auvent intégrant l’enseigne lumineuse à lettrage ajouré et verre opalescent, devanture de marbre. À l’intérieur : banquettes, tables basses, bar-comptoir, lambris, lampes encastrées dans les boiseries, vitraux peints représentant des paysages lacustres, jardinières, de part et d'autre du bar-comptoir deux portes de service "Office" et "Hôtel" avec vitrail Art Déco, toilettes ("Cour") style année 30 de la marque Twyfords mais qui ne sont toutefois pas celles d'origine, etc.

Le café est couplé à un hôtel dont subsiste une chambre également décorée dans le style Art Déco.

La Taverne de l’Espérance était autrefois un lieu de rendez-vous et un hôtel de charme.

En 1976, J.-l. Muller y tourna des scènes du téléfilm Les scrupules de Maigret avec Bruno Kremer.

L'hôtel a servi de décor à L'Orchestre rouge avec Claude Brasseur en 1989.

Une séquence du film La Brabançonne de Vincent Bal y a été tournée en 2014.

L’immeuble a été classé par la Région de Bruxelles-Capitale le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]