L'Enfant d'Ingolstadt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Enfant d'Ingolstadt
Auteur Pascal Quignard
Pays France
Genre Essai
Éditeur Grasset
Date de parution
Nombre de pages 272
ISBN 978-2-246-817-93-2

L'Enfant d'Ingolstadt est le dixième tome, publié en 2018, de l'ouvrage (Dernier Royaume), en plusieurs volumes, auquel se consacre l'écrivain français Pascal Quignard depuis 2002.

Contenu[modifier | modifier le code]

Cet essai se compose de 41 courts chapitres, traitant de points historiques, littéraires, philosophiques, autobiographiques.

Le chapitre 29, intitulé Le Garçon mort d'Ingolstadt, évoque le récit L'Enfant entêté (1819) de frères Grimm, lui-même repris de la ballade de Hans Sachs, Le Garçon mort d'Ingolstadt (1522).

Réception[modifier | modifier le code]

Les recensions sont peu nombreuses, et bonnes[1],[2],[3].

Citations[modifier | modifier le code]

« L'écrivain amoncelait des fragments sans queue ni tête, des rêves, des brèves scènes de théâtre, des subites leçons de ténèbres, des réquiems athées, des pensées, des énigmes, des contes » (p. 71).

« L'excitation extrême où peut plonger l'attrait du faux sur un petit garçon plus ou moins romanesque ou endeuillé ou mythomane ou anorexique ou pervers ou dissimulé me paraît moins énigmatique que n'importe quel enfant — de quelque âge que ce soit — tout à coup hanté et déchiré par le dieu de l'aveu irrépressible du crime irrépressible » (p. 145).

Édition[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]