L'Auberge rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différentes œuvres portant le même titre.

L'auberge de Peyrebeille, encore existante, mais plus connue sous le nom de L'Auberge rouge, fut le lieu d'une affaire criminelle. Un fait divers qui se passa en Ardèche autour de 1830 : à quelques kilomètres du petit village de Lanarce dans un lieu-dit appelé Peyrebeille et pendant près de 23 ans, les époux Martin, famille d'aubergistes, auraient assassiné et pillé plus de 50 voyageurs, selon la rumeur publique. Leur cupidité supposée finit par attirer l'attention des gens du lieu et les conduisit à leur perte, ils furent arrêtés puis exécutés au terme d'un procès peu satisfaisant qui avait débuté le 6 juin 1833. Les aubergistes Pierre Martin, son épouse et Jean Rochette durent répondre du chef d'assassinats, tentatives d'assassinats et vols. Le 25 juin 1833, le jury les déclara coupables de l'assassinat d'une seule personne dont on retrouva le corps dans l'Allier. Leur pourvoi en cassation a été rejeté et finalement le roi Louis-Philippe laissa la justice suivre son cours. Ils furent guillotinés, sous les yeux d'une foule venue nombreuse sur le lieu des crimes, à Peyrebeille, le 2 octobre 1833.

Œuvres inspirées de l'affaire criminelle[modifier | modifier le code]

Œuvres sans lien avec l'affaire criminelle[modifier | modifier le code]