L'Année de l'éveil (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'Année de l'éveil

Réalisation Gérard Corbiau
Scénario Gérard Corbiau
Andrée Corbiau
Michel Fessler
Acteurs principaux
Sociétés de production Capricorne Production
FR3 Cinéma
K2 Two
RTBF
Pays de production Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Drame
Durée 102 minutes
Sortie 1991

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Année de l'éveil est un film franco-belge réalisé par Gérard Corbiau en 1991 d'après le roman autobiographique de Charles Juliet, L'Année de l'éveil.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1948 le jeune François, 14 ans, est scolarisé à l'école militaire d'Aix-en-Provence. Au départ, il est fort renfermé sur lui-même. Il est fasciné par la boxe. On apprend qu'il faisait du rugby mais, depuis que son ami est mort, il ne veut plus pratiquer ce sport. Avec persévérance, il parvient a mieux se faire accepter par son chef qui l'invite un week-end chez lui parce qu'il sait que François ne retourne pas chez ses parents, puisqu'il est orphelin.

François rencontre alors Léna, la femme de son chef, et leur petite fille. Très vite, François tombe amoureux de Léna et cet amour est réciproque. Elle trouve chez François une tendresse que son mari ne lui donne pas, ce dernier étant même violent avec elle.

François va retourner régulièrement chez son chef et recommencer la boxe. Il rencontrera Galène lors de ses entraînements, une nouvelle recrue dans sa section. Celui-ci déteste la violence, la boxe, etc. Il encourage François à écrire ses peines, sa vie plutôt que de se défouler sur un sac, ou pire, sur quelqu'un. Galène va lui montrer qu'il grandira plus en écrivant qu'en utilisant la violence.

Le chef de section de François et Galène (la 4e section) va devoir partir et sera remplacé. François le provoquera et de provocation en provocation, il finira par aller trop loin et sera mis en isolement. Malgré l'isolement, François continuera à écrire.

Galène et François sont envoyés à la guerre où Galène perdra la vie. Lorsque François revient il retrouve Léna. Il apprend également que son premier chef, marié à Léna, s'est tué à moto après la découverte de lettres d'amour que s'échangeaient François et Léna. N'ayant plus aucun obstacle contre eux, ils vivront ensemble.

Le titre « L'année de l'éveil » fait référence à l'évolution du personnage de François qui acquiert de la maturité à la suite des rencontres qu'il fait et qui lui permettent de devenir progressivement un homme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]