Kolovrat (symbole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kolovrat

Le kolovrat (slovène, bosnien et croate kolovrat, polonais kołowrót, biélorusse колаўрат, ukrainien коловорот, russe, bulgare et serbe коловрат/kolovrat) est un symbole de la mythologie slave.

Le symbole était dédié au dieu du soleil Svarog[1],[2] (biélorusse, russe et ukrainien Сварог) et appelé kolovrat, swastika ou swarzyca. Dans l’Europe médiévale, l’utilisation du kolovrat pour la décoration de poteries était très fréquente dans les régions slaves. Il est apparu pour la première fois sur des artefacts slaves dans la région du Danube inférieur (actuelles Valachie et Moldavie) où les Slaves étaient en contact avec les peuples sarmates[3].

Pour les Slaves, le kolovrat (littéralement la roue tournante : de kolo « la roue » et vrat « tourner ») est un signe magique symbolisant le pouvoir du soleil et du feu. Il était généralement appelé « la roue de Svarog » et était souvent utilisé comme ornement d’ustensiles rituels et d’urnes funéraires contenant les cendres des défunts.

Au début de la Renaissance, les ornements de kolovrats disparurent des ustensiles mais le kolovrat continua à être utilisé par les Slaves. Il devint une décoration fréquente sur les œufs de Pâques et existe aujourd’hui toujours dans le folklore populaire[4].

Depuis la fin du XXe siècle le Kolovrat est souvent utilisé comme symbole de l'identité slave.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Vladimir Nikolaevich. La Swastika, Klk.pp.ru.
  2. (ru) Vladimir Plakhotnyuk, Kolovrat-Historical Roots-Collection of articles, Ruskolan.xpomo.com.
  3. (en) Swastika - Folk culture / Slavic.
  4. (ru) Swastika (Kolovrat) - origine historiques, Distedu.ru.