Kolab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kolab
Image illustrative de l'article Kolab
Logo

Développeurs Le projet Kolab] et le consortium Kolab
Dernière version 3.1 () [+/-]
Environnement Type Unix
Langues Multilingue
Type Groupware
Licences Logiciel libre
Site web www.kolab.org

Kolab est un groupware (logiciel de groupe de travail) libre. Il se compose du serveur Kolab et de toute une série de clients disponibles, y compris la suite KDE Kontact PIM. Kolab 2 s'appuie sur concept défini lors du contrat Kroupware Kolab et le format qui a été défini.

Idée de Base[modifier | modifier le code]

L'idée de base de Kolab est de tout stocker dans un serveur IMAP, non seulement le courrier électronique, mais aussi le carnet d'adresses (contacts), les notes, l'agenda (rendez-vous). Ces entrées sont enregistrées dans des répertoires IMAP, le serveur gère les droits d'accès (ACL), ainsi que la synchronisation du client, de même que les accès simultanés par plusieurs clients. La configuration et la gestion d'un serveur Kolab se base en grande partie sur un annuaire LDAP.

Les clients Kolab et les serveurs utilisent des normes bien établies: entre autres, vCard, iCalendar, XML, et comme cela a déjà été mentionné, IMAP et LDAP. Cet ensemble de normes pour les formats et les protocoles, dans le format ouvert Kolab permet aux différentes applications PIM l'échange de données.

Propriétés[modifier | modifier le code]

  • En raison du format ouvert Kolab, chaque client PIM (Personal Information Management) peut devenir un client kolab à part entière
  • Élargir le soutien pour Kontact, le client PIM de KDE
  • Prise en charge de Microsoft Outlook avec plug-ins propriétaires
  • pleine capacité en mode hors connexion côté client
  • Support de PGP et S/MIME courriel de cryptage (officiellement Sphinx interopérables)
  • Webfrontend sur la base de la Horde
  • Accès simultané sur différentes plates-formes, telles que Outlook (Windows), Kontact (Linux), les navigateurs Web (toute plate-forme)
  • Interface d'administration basée sur le Web
  • Les données de configuration se trouvent dans un LDAP
  • Carnet d'adresses Global LDAP
  • POP3 et IMAP4rev1
  • Le support complet des calendriers de groupe au moyen d'IMAP ACL
  • Le support complet de la stratégie de groupe de contact au moyen de dossiers IMAP ACL
  • serveur de gestion de ressources (salles de réunion, des voitures, etc)
  • Support des délégations
  • Prise en charge de Free/Busy List
  • Très grande évolutivité de Kolab

Histoire[modifier | modifier le code]

2002:

  • Kolab 1 / Kroupware a été conçu en utilisant les formats ICal et vCard, afin de stocker des rendez-vous, des adresses, tâches, notes, dans un serveur IMAP.

2003:

2004:

  • Aetera a été rendu compatible avec Kolab version 1.
  • Citadel / UX [1] a été rendu compatible avec Kolab version 1
  • Kolab 2 est une révision complète de la conception de Kolab 1 et est extensible format de kolab 2 pour développeurs
  • Le client Kroupware à mûri et est porté vers Kontact de KDE.

2005:

  • Kolab 2.0 a été publiée.
  • Un deuxième connecteur Outlook est proposé.
  • Le projet SyncKolab est démarré pour Mozilla Thunderbird

2006:

  • Kolab 2.1 a été développé avec de nombreuses améliorations et extensions par rapport à Kolab 2.0, par exemple, à la capacité multi-domaines.

2007:

  • Kolab 2.1 a été publiée.
  • Kolab 2.2 a été conçu, entre autres, avec la pleine intégration du webmail Horde et la prise en charge de plusieurs domaines de messagerie sur une instance de Kolab.
  • Un troisième connecteur Outlook est proposé.

2008:

  • SyncKolab 1.0 a été publiée.
  • Kolab 2.2 a été publiée.

2009:

  • Kolab 2.2.1, 2.2.2 et 2.2.3 ont été publiées.

2010:

  • SyncKolab 1.5 pour Thunderbird 3 / Seamonkey 2 (optionnel avec Lightning 1.0 pour l'agenda / rendez-vous) a été publiée.
  • Kolab 2.2.4 a été publiée.

2011:

  • Kolab 2.3.0, 2.3.1, 2.3.2, 2.3.3 et 2.3.4 ont été publiées.

Sociétés et organisations[modifier | modifier le code]

  • Erfrakon, Stuttgart - Conception, architecture, la conception et l'implémentation du serveur Kolab version 1
  • Intevation GmbH, Osnabrück - gestion de projet et de l'assurance qualité
  • KDAB, Suède - Implémentation du client et du serveur Kolab 2
  • consortium Kolab, Allemagne - Le consortium est complétée par les trois entités citées ci-dessus, et s'occupe de l'entretien et du développement du serveur Kolab et du client Kde

Clients Kolab[modifier | modifier le code]

Connecteurs pour Outlook[modifier | modifier le code]

Connecteur pour Thunderbird[modifier | modifier le code]

Interface Web[modifier | modifier le code]

Documentations, Conférences et article de presse[modifier | modifier le code]

Kolab Instructions:

Article de presse sur Kolab:

Kolab à l'occasion des conférences:

Kolab et les autres solutions de groupware[modifier | modifier le code]

Kolab en comparaison avec d'autres solutions de groupware:

Logiciels de groupware:

intégration de la Kolab dans les distributions[modifier | modifier le code]

L'Installation OpenPKG de Kolab est la méthode privilégiée pour tous les système d'exploitation car elle définit, entre autres, un environnement sain pour le serveur Kolab, et une grande indépendance du système d'exploitation. Des installations natives sont aussi disponibles distribution spécifique, par exemple:

Avec Kolab 2.2, la création de paquets Kolab spécifiques à chaque distribution est encore plus facile.

Intégration de Kolab dans des solutions intégrées[modifier | modifier le code]

Solutions intégrée qui utilisent Kolab comme composant serveur pour le courrier électronique, Groupware et PIM :

Liens externes[modifier | modifier le code]